Les moyens de mise en oeuvre

Le projet s’est décliné en plusieurs étapes : le concours, la journée de mise en commun, les reportages sur le terrain, la réalisation d’un DVD et d’un dossier pédagogique.

 LE CONCOURS "CITOYEN DU MONDE"

Le moteur de « Citoyens du Monde » était un appel à projet proposé à toutes les écoles secondaires de Belgique francophone, et plus précisément aux élèves de 4ème et 5ème secondaire et aux maisons de jeunes.
Il a été lancé avec la diffusion d’un dossier pédagogique sur les défenseurs auprès de 3000 enseignants. Ce dossier comprenait une introduction générale aux droits humains et des portraits de défenseurs par pays. Il donnait aux jeunes un cadre théorique dans lequel élaborer leurs projets.
Vous pouvez le consulter sur : [http://www.amnestyinternational.be/doc/rubrique1243.html]

Le concours « Citoyens du Monde » se déroulait en plusieurs étapes.

 Dans un premier temps, les jeunes ont été mis en relation avec une ONG de
défense des droits humains qui agit sur le terrain. Pendant un an, ils ont communiqué régulièrement avec cette ONG afin de se familiariser avec les problèmes du pays, ainsi qu’avec le fonctionnement de l’ONG (sa structure, son personnel, ses activités, les difficultés rencontrées,…).
 Les participants ont ensuite élaboré des projets créatifs visant à soutenir, promouvoir et protéger leur ONG de contact.
Grâce à ces projets, nos jeunes défenseurs ont donné une certaine visibilité de « leur ONG » au niveau local et national, en en faisant la promotion dans les médias locaux et/ou sur Internet.
 Sur base de l’analyse de leurs dossiers, le jury a sélectionné cinq groupes de cinq élèves qui ont participé durant l’été 2008 sur le terrain et ont rencontré des
défenseurs des droits humains

 LA JOURNÉE POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS ET LA REMISE DES PRIX

Amnesty International Belgique Francophone a organisé une Journée pour les défenseurs des droits humains le 5 mars 2008 au centre culturel Wolubilis (Woluwé-Saint-Lambert)

Cette journée était programmée en trois temps :
 Dans la matinée, les défenseurs ont apporté leurs témoignages aux jeunes défenseurs belges et aux médias invités.
 L’après-midi, les jeunes ont présenté leurs créations (théâtre, musique, vidéo, radio,...) et ont participé à des ateliers techniques grâce auxquels ils ont appris de nouveaux procédés pour devenir des "agitateurs des droits humains", capables de se mobiliser de manière créative en faveur de personnes en danger.
 En fin d’après-midi, le jury a proclamé les résultats du concours.

Oeuvre réalisée par les jeunes du Collège d'Alzon










Légende photo : Œuvre réalisée par les jeunes du Collège d’Alzon









Légende photo : représentation de la pièce "Toi qui a la clé" par les jeunes de Carpe Diem





 LES VOYAGES « CITOYENS DU MONDE »


Pendant l’été 2008, après avoir reçu une formation adéquate, les cinq groupes lauréats du concours ont envoyé une équipe de cinq jeunes à la rencontre
des défenseurs
. Ils ont été encadrés par deux adultes dont un professeur ou responsable Amnesty et un cinéaste (Yvon Lammens). Pendant deux semaines, ils ont intégré les structures d’une ONG pour mieux comprendre la réalité de son travail sur le terrain.
Assistés par Yvon Lammens, ils ont réalisé des reportages vidéos de leurs rencontres avec les défenseurs.
Les jeunes sélectionnés sont partis en RDC, dans le Sud Kivu, au Burkina Faso, en Argentine et au Guatemala.



 LES REPORTAGES « CITOYENS DU MONDE »

L’une des raisons d’être du projet était d’apporter plus de visibilité au travail des défenseurs des droits humains, et de montrer la rencontre entre ces défenseurs et des jeunes de Belgique qui ont appris à mieux les connaître. L’idée de départ était donc de réaliser 5 reportages.
Dans ces reportages, les jeunes de Belgique ont été en quelque sorte « les journalistes » et ont pu interroger les militants et responsables de l’ONG,
dont des jeunes de leur âge.
"Qui sont-ils ? Que revendiquent-ils ? Comment travaillent-ils et dans quelles conditions ?" telles étaient les interrogations auxquelles les jeunes ont trouvé une réponse.

A l’issue de ce documentaire, PLUG RTL leur a consacré 5 samedis. Ils nous ont fait part de leurs expériences, de leurs rencontres, de leurs émotions.
pour plus de détails cliquez ici

 UN SUPPORT PÉDAGOGIQUE

Un DVD, reprenant l’ensemble des reportages d’une durée de 15 à 20 minutes chacun, est disponible gratuitement pour les enseignants du secondaire qui en font la demande.
Un dossier pédagogique vous fournit des pistes pour exploiter les documentaires avec vos élèves.
Pour recevoir le DVD et le dossier pédagogique, envoyez un mail à Démocratie ou barbarie

Ces outils pédagogiques par l’exploitation proposée nous montrent qu’il est possible de s’engager en faveur des droits humains au Nord comme au Sud, indépendamment de son âge ou du pays dans lequel on se trouve. Pour devenir un défenseur, il suffit d’en avoir la volonté, du courage (surtout dans certains pays), de l’audace et un peu de créativité.

Rejoins un de nos groupes-écoles actifs !

...

Je m’inscris