Les acteurs

LE PROGRAMME JEUNESSE D’AMNESTY INTERNATIONAL BELGIQUE FRANCOPHONE

Amnesty International est un mouvement mondial réunissant des personnes qui défendent les droits humains universellement reconnus de tous les
individus. Révoltés par les atteintes aux droits humains mais animés par l’espoir d’un monde meilleur, nos sympathisants se mobilisent pour améliorer la situation en matière de droits humains en menant campagne et en faisant appel à la solidarité internationale.

Nous avons plus de 2,2 millions de membres et cotisants dans plus de 150 pays et régions. Nous coordonnons ce soutien afin de lutter pour la justice dans un grand nombre de domaines.

Dans ses actions avec et pour les jeunes, le Programme Jeunesse d’Amnesty Belgique Francophone se base sur la pédagogie du projet, qui implique une participation active des jeunes, leur responsabilisation et la valorisation de leur créativité. Depuis quelques années, le Programme Jeunesse
propose à des écoles secondaires des projets artistiques sur une thématique précise. La plupart de ces projets sont menés en partenariat avec d’autres associations ou personnes ressources et ont reçu le soutien de diverses personnalités. Les travaux des élèves sont ensuite présentés au public, ce qui permet une diffusion des messages portés par le projet.

L’équipe d’Amnesty est là pour mettre en place le
cadre général du projet et accompagner les élèves.

LES JEUNES ET LEURS PROFESSEURS/ ANIMATEURS

Les acteurs principaux de « Citoyens du Monde »
étaient des jeunes de 5ème et 4ème secondaires et des maisons de jeunes. Le projet a été organisé de façon à ce qu’ils s’engagent et soient acteurs du début jusqu’à la fin. Ils ont pris eux-mêmes contact avec une ONG, ont imaginé et réalisé un projet créatif tout en assurant sa promotion. Les 25 jeunes lauréats ont eu en plus la chance de rencontrer les
défenseurs sur le terrain et ont pu témoigner de ce qu’ils ont vu à travers leurs propres reportages, montés et finalisés par le cinéaste Yvon Lammens.

Les jeunes ont été encadrés par leurs professeurs ou leurs animateurs. Ils étaient là pour les soutenir et les guider dans leurs démarches.

Les groupes étaient aussi en contact avec des spécialistes d’Amnesty qui pouvaient les aider à avoir une meilleure connaissance du pays sur lequel ils travaillaient. Au total environ 350 jeunes se sont consacrés à ce projet.

Rejoins un de nos groupes-écoles actifs !

...

Je m’inscris