TOUT SAVOIR SUR L’ACTION PAPIERS-LIBRES

Dossier ACTION PAPIERS LIBRES 2004

POUR BIEN PREPARER L’ECRITURE DE LETTRES

Quels pays choisir ?

Dix pays sont présentés dans l’opération PAPIERS LIBRES (sans compter les Etats-Unis, pour lesquels nous proposons une action liée à la présence de leurs troupes en Irak, et le Soudan, qui apparaît deux fois). Vous n’êtes, bien entendu, pas obligés d’envoyer des lettres pour l’ensemble de ces pays. Soit vous répartissez les pays dans les différentes classes, soit vous sélectionnez certains pays afin d’offrir aux jeunes une vue générale des violations commises partout dans le monde. Nous vous conseillons également de respecter un certain équilibre géopolitique.

Comment préparer les jeunes à cette action ?

Idéalement, avant de faire écrire vos élèves, il est bon de leur donner des informations générales sur le pays et sur la personne pour lesquels ils écrivent. Pour cela, vous pouvez utiliser le site internet d’Amnesty www.amnesty.be ou consulter le rapport annuel.
Pour susciter la réflexion sur les violences contre les femmes, et apporter un complément d’information, vous pouvez utiliser le dossier pédagogique Papiers Libres 2004.

Vous pouvez également leur rappeler dans quel contexte cette action a lieu : Amnesty International, un mouvement mondial de défense des droits humains indépendant de toute idéologie politique, religieuse ou autre, dénonce des violations partout dans le monde, quelque soit la nature politique du régime. Pour mener ses actions, Amnesty se base sur la Déclaration universelle des droits de l’homme, signée par la quasi-totalité des pays du monde. L’action d’Amnesty permet d’améliorer la situation de nombre de personnes victimes de tortures, de mauvais traitements, d’arrestations arbitraires, de procès truqués, de « disparitions », de condamnations à la peine de mort... N’hésitez pas à montrer les bonnes nouvelles récoltées par Amnesty suite à ces actions, afin d’encourager vos élèves à participer. Pour cela, rendez-vous à la rubrique « bonnes nouvelles » du site www.amnesty.be ou prenez les bonnes nouvelles mentionnées dans le dossier Papiers Libres (pages 70 et 71).

Comment faire écrire les jeunes ?

Avant toute chose, il est important que l’élève comprenne ce qu’il signe. C’est pourquoi nous vous recommandons de demander aux élèves d’écrire eux-mêmes leur lettre, en s’inspirant des consignes données par Amnesty. Les élèves peuvent écrire avec leur vocabulaire, avec des mots simples, en veillant toutefois à ce que les règles suivantes soient respectées :

Il est important de rester courtois dans les lettres. Soulignez le fait que vos préoccupations au sujet des droits humains n’ont aucune coloration politique partisane. Vous pouvez faire référence aux prescriptions légales internationales en la matière, par exemple celles de la
Déclaration universelle des droits de l’homme des Nations unies.
Si vous ne disposez pas de beaucoup de temps, vous pouvez imprimer à l’avance les modèles de lettres que les élèves n’auront plus qu’à signer. Tout ce dossier est téléchargeable sur notre site www.amnesty-jeunes.be
Toutefois, nous vous conseillons de favoriser l’écriture à la main, afin que les jeunes soient plus conscients de ce qu’ils signent.

Vous pouvez citer le nom d’Amnesty international dans vos lettres (sauf contre-ordre), mais celles écrites à titre personnel ou professionnel sont de loin plus efficaces.

Écrivez vos lettres en français, à moins que vous ne sachiez rédiger correctement dans la langue du pays concerné. Pour certains cas, nous vous proposons une traduction en anglais. Vous pouvez proposer à votre professeur d’anglais de traduire d’autre modèles de lettre ou d’analyser le vocabulaire des modèles proposés.

Les lettres doivent être signées et suivies de l’adresse de leur auteur. Il n’est pas dangereux de signer une lettre proposée par Amnesty. Les élèves originaires d’un pays ne peuvent toutefois pas agir sur leur propre pays, comme le recommande Amnesty dans toutes ses actions, pour des raisons d’impartialité et de sécurité.

Envoyez si possible des copies de vos appels à au moins une des personnes proposées ou à l’Ambassade du pays en Belgique.

Veuillez envoyer une copie de toute réponse que vous recevriez des responsables politiques à Amnesty. Il est souhaitable, dans certains cas, de remercier celui qui vous a répondu et de lui demander de vous tenir informé sur le cas.

Les frais d’envoi ne sont pas pris en charge par Amnesty. Merci donc d’envoyer directement vos lettres, soit par envoi groupé sur un pays, soit lettre par lettre.

Nous espérons que vous pourrez faire participer un maximum de vos élèves à cette opération qui, au-delà de son aspect utile et solidaire, est également un moyen de susciter chez les jeunes un intérêt pour ce qui se passe dans le monde. N’hésitez pas à nous faire part de vos impressions ou de celles de vos élèves !

Bonne campagne et à vos stylos !

PS : N’oubliez pas d’utiliser le dossier pédagogique Papiers Libres pour aller plus loin dans la découverte du sujet. Merci également d’informer les professeurs et les élèves sur notre concours de scénario sur le thème des violences contre les femmes. Plus d’infos sur www.objectifvenus.be

Rejoins un de nos groupes-écoles actifs !

...

Je m’inscris