Du côté des Groupes


Du côté des groupes

Lycée Berlaymont

Ils ont fait très fort cette année :

Plus de 1366 signatures récoltées lors de la semaine Papiers Libres sur la peine de mort ! Sans compter les autres pétitions réalisées lors d’une journée organisée pour les plus jeunes de 1ère secondaire !
Cool, continuez comme ça, la relève est assurée.

Athénée Royal d’Uccle1
Action assez "gore" mais super efficace !

Ils ont organisé une action plutôt choc le 9 janvier :

Les élèves ont eu la surprise de découvrir un pendu dans leur hall d’école, plongé dans le noir. Tout autour, des bougies d’Amnesty donnaient une ambiance un peu lugubre.
Rassurez-vous, le pendu n’était qu’un mannequin en paille. Et le but de ce happening était de sensibiliser l’école au problème de la peine de mort.
La moitié des élèves du groupe Amnesty ont joué le rôle des bourreaux, et l’autre moitié celui des victimes, qui devaient se placer devant le "mur d’exécution".
Les élèves ont soigné les détails, allant jusqu’à récupérer du sang de lapin (provenant d’un laboratoire où travaille une mère d’élève), et plaçant dans toute l’école des citations d’hommes célèbres contre la peine de mort.
Un panneau "Fermé pour cause d’exécution" a aussi été affiché sur une grille de l’école.

Une partie du groupe Amnesty va aussi partir au Rwanda pour les 10 ans du génocide. Ils vont vendre des cartes , organiser un souper africain, pour financer leur voyage.

Lycée Mater Dei

Les élèves responsables du groupe ont distribué à tous les professeurs titulaires un dossier contenant 5 lettres à faire signer par leurs élèves. Ils ont aussi fait des animations dans les classes de 3ème-4ème-5ème sur AI.

Leur dernière idée d’animation : distribuer de (fausses) retenues sans motif valable aux élèves puis recueillir leurs réactions à chaud, afin de leur faire comprendre ce qu’est l’injustice.

Super idée, mais il est important de mettre les profs dans le coup, pour donner un côté réaliste et aussi pour pouvoir vite calmer les jeunes en leur expliquant le but de l’animation... Sinon, on risque parfois de provoquer des réactions inattendues !

Manneken Pis est avec nous !

Le samedi 24 janvier 2004 à 15h00, des membres d’Amnesty vont habiller Manneken Pis en enfant soldat, dans le cadre de la campagne sur le Congo. Durant la "cérémonie", des élèves des groupes-écoles vont lire des témoignages d’enfants-soldats. Un extrait de la pièce "Allah n’est pas obligé", visible au Théâtre de Poche en ce moment, sera aussi présenté.

Noubliez pas de nous envoyer vos articles sur ce que vous avez organisé dans votre école ! Si vous avez des photos, c’est encore mieux !

Rejoins un de nos groupes-écoles actifs !

...

Je m’inscris