Pourquoi créer un réseau d’animateurs bénévoles à Amnesty ?

En avril, j’ai été engagée à Amnesty International pour le poste d’animatrice et coordinatrice des animateurs bénévoles dans la section jeunesse. Je suis responsable de créer un réseau d’animateurs bénévoles pour atteindre les objectifs suivants.

D’une part, nous voulons être plus présents dans les écoles. En plus d’organiser la « campagne bougies » et des journées d’actions telles que « Pas d’accord, j’assume ! », nous sommes convaincus qu’il est nécessaire de développer le secteur des animations. Cela nous aidera à toucher plus de jeunes et à atteindre, plus aisément, les missions du secteur jeunesse. Pour rappel, le but est de sensibiliser les jeunes aux droits humains et au travail d’Amnesty International.

D’autre part, nous désirons renforcer notre présence dans certaines régions et atteindre de nouvelles villes. Nous nous sommes donnés deux ans pour couvrir l’ensemble de la Wallonie et Bruxelles. Cette année nous renforcerons notre influence dans les villes de Bruxelles, Liège et Charleroi et nous l’élargirons aux villes de Mons et Tournai dans le Hainaut. Nous prévoyons, l’année suivante, pouvoir nous concentrer sur les autres régions, à savoir : Namur, le Luxembourg et le Brabant-Wallon.

La réussite de ces buts n’est possible que grâce à la participation d’animateurs bénévoles. Alors rejoins-nous vite !

Rejoins un de nos groupes-écoles actifs !

...

Je m’inscris