NOUS AVONS DU FUIR L’UKRAINE

NOUS AVONS DU FUIR L’UKRAINE…

Nous avons eu la chance de rencontrer deux témoins ukrainiens qui ont accepté de nous raconter leur histoire.
En 1999, Youri (1) est venu seul en Belgique, sa famille est restée en Ukraine. Dès son arrivée, il a dû faire des pieds et des mains pour avoir une autorisation légale de séjour et obtenir que sa famille puisse le rejoindre en Belgique. C’était d’autant plus difficile qu’il ne connaissait pas le français avant son arrivée .
Dans son pays, Youri appartenait à la hiérarchie de la police fiscale ; il nous relate que la mentalité ukrainienne a beaucoup changé depuis quelques années.
L’Ukraine était une région dépendante de l’URSS et, de ce fait, sous influence communiste, la population n’avait donc pas de liberté. D’ailleurs, lors de la guerre contre l’Afghanistan, 90% de la population était opposée à cette guerre et au gouvernement qui voulait absolument la faire.
Ensuite, avec Gorbatchev, la situation a évolué vers une plus grande tolérance.
Après la division de l’URSS, l’Ukraine a affirmé son désaccord avec les communistes, elle s’est proclamée libre et démocrate. Trois jours plus tard, le premier président était déjà en place. L’annonce de la démocratisation tenait plus de la propagande que de la réalité ! Le gouvernement actuel est d’ailleurs aux mains d’anciens communistes !
La population peut vivre à condition de travailler beaucoup ! Valery(1) , notre second témoin, était commerçant et possédait quatre magasins (d’alimentation, de cuir etc…)Il gagnait pas mal d’argent, mais s’il avait travaillé en usine , son salaire aurait été insuffisant pour pouvoir vivre normalement. En Ukraine, il faut souvent cumuler les petits boulots pour avoir un revenu décent.
Actuellement, l’Ukraine est sous un régime mafieux, car il y a complicité entre le Président, les hommes politiques et la police de sorte que les personnes proches du pouvoir puissent réaliser des profits personnels .
Youri a vécu une histoire horrible : Son ami ,chef de bureau du service de contrôle des banques, a été tué à 33 ans ; Youri aussi était visé. Il était gouverneur de la police fiscale. Lors d’ un contrôle de banque, son ami, avait trouvé des documents révélant un blanchiment d’argent sale( issu, par exemple du trafic de drogue ou de la prostitution) . Cet argent partait dans les banques en France, Allemagne, Suisse ou Belgique et enrichissait les hommes politiques et leurs proches .
Le Premier Ministre Pavel Lazarenko a volé quatre milliards de dollars et s’est enfui aux Etats-Unis où il a demandé l’asile .Le peuple ukrainien veut le faire revenir en Ukraine pour qu’il y soit jugé et qu’il rembourse l’argent volé au peuple, mais le Président Koutchma ne le veut pas car il est son complice et craint, en outre , que Lazarenko, à son retour, ne dévoile toute la corruption. Les politiciens ukrainiens ont déchu Lazarenko de sa nationalité.
Comme le peuple ukrainien est gouverné par un président aux tendances mafieuses, il veut que ça change, pour cela il voudrait faire une « petite révolution »sans aller jusqu’au bain de sang. Mais cela va être difficile car l’armée ukrainienne, qui est du côté des citoyens ne comprend qu’un million de militaires alors que la police qui protège le gouvernement compte un million et demi de policiers.
Il va falloir beaucoup de temps pour que cela bouge dans le bon sens.
Nuria Cuesta

(1)Prénoms d’emprunt

Rejoins un de nos groupes-écoles actifs !

...

Je m’inscris