Recrutement par le gouvernement (1) 1998, le président Kabila lance un appel à tous les jeunes de 12 à 20 ans

En 1998, alors que beaucoup d’anciens enfants soldats avaient rejoint les enfants des rues, car ils n’avaient plus de famille, le président Kabila décide de remobiliser ces enfants soldats.
Il crée un service national dans lequel les enfants soldats sont intégrés avec le titre de "bâtisseurs de la nation".
Il veut en effet leur faire allier activité militaire et agricole. Tous ces enfants n’allaient pas encore pouvoir vivre une vie "normale" .... ils restaient des militaires.

La seconde guerre du Congo éclate et :

Le 07 août 1998, le président Kabila, dans un communiqué à la radio, exhorte tous les jeunes de 12 à 20 ans à s’engager dans l’armée afin de combattre l’insurection contre le gouvernement de la république.
Rien que pour Kinshasa, 4.000 à 5.000 adolescents répondent à cet appel et sont rassemblés au stade des martyrs à Kinshasa. Beaucoup sont des enfants des rues qui espèrent être nourris et, qui sait, peut-être même toucher un salaire. D’autres sont des enfants que l’armée a tout simplement ramassés. Tous ces enfants sont envoyés au camp de Kimbomango où ils reçoivent une instruction militaire accélérée.

La guerre ayant donné un grand coup de frein aux prémices de reconstruction du pays sortant tout juste d’une autre guerre, le gouvernement ne pouvait plus investir dans l’éducation des enfants ; ceux-ci dès lors livrés à eux-mêmes trouvaient, pour la plupart, plus gratifiant de s’enrôler dans l’armée où ils étaient nourris et touchaient régulièrement une solde.

Rejoins un de nos groupes-écoles actifs !

...

Je m’inscris