Les années de liberté et de crises...

Les premières années d’indépendance.

Premiers conflits entre Maures et Noirs, la crise du Sahara espagnol et la guerilla du Polisario, des coups d’Etat...

Le 28 novembre 1958 naît la République islamique de Mauritanie, dont le premier président est Moktar Ould Daddah, élu par l’Assemblée Nationale. Le Parti du Peuple Mauritanien, fondé par Ould Daddah, deviendra par la suite parti national unique en 1964, offrant au Président de grands pouvoirs. Mais les problèmes se multiplieront : en 1966 entre Noirs et Maures dans la vallée du Sénégal, entre 1971 et 1974 avec la France lors de la nationalisation des mines de fer, un temps avec le Maroc dans l’affaire du Sahara occidental, et surtout avec le Polisario qui portera ses attaques sur le territoire même de la Mauritanie.
En 1978, un coup d’état militaire mettra fin à la présidence d’Ould Daddah et portera au pouvoir le colonel Ould Salek, lui-même renversé l’année suivante par le colonel Ahmed Ould Bouceif, qui...mourra accidentellement quelques semaines plus tard, laissant la place au colonel Mohammed Mahmoud Ould Ahmed Louly.
En 1980, nouveau coup d’état en faveur du colonel Ould Haidallah...
Tous ces événements ne doivent pas masquer les importants changements dans la société mauritanienne : arabisation, unité du pays, paix avec le Maroc, création d’une monnaie nationale, entrée de la Mauritanie dans la Ligue arabe en 1973, etc.

Rejoins un de nos groupes-écoles actifs !

...

Je m’inscris