La Mauritanie en bref

Panorama, géographie, économie...

Panorama de la Mauritanie

Nom officiel (en français) : République islamique de Mauritanie

Chef de l’Etat : Colonel Maaouiya Ould Sid’Ahmed Taya
Capitale : Nouakchott

Superficie : 1.030.700 km²

Population : 2.700.000 habitants

Langues : arabe(langue officielle), français, pulaar, soninké, wolof

Climat : aride (80% désert)

Monnaie : Ouguiya

Religion : Islam (99,6 % de musulmans, quelques chrétiens)

Principales villes : Nouadhibou, Kaédi, Kiffa

Fête nationale : 28 novembre, ex-colonie française.

Brèves géographiques

Situation

Pays de l’Afrique Occidentale, la Mauritanie fait face à l’Océan Atlantique sur plus de 600 km. Elle est traversée par le Tropique du Cancer. Les pays frontaliers sont le Sénégal, le Mali, l’Algérie et le Maroc. La plus grande partie du territoire s’étend dans le désert du Sahara. Seul le sud, au-delà de Nouakchott la capitale), est sahélien. La Mauritanie fait la jonction entre le Maghreb arabe et l’Afrique noire.

Relief et climat

Vaste pénéplaine généralement désertique et souvent recouverte de sable, la Mauritanie présente un relief assez monotone comprenant, selon les régions, des plateaux, des dunes, des plaines.

Le climat mauritanien est d’une aridité extrème sur presque tout le territoire : chaud et sec, seul le sud étant un peu plus tempéré. Trois zones écoclimatiques peuvent être différenciées :

 une zone saharienne, peu peuplée, avec une pluviométrie annuelle inférieure à 100 mm

 une zone sahélienne, avec une pluviométrie comprise entre 100 et 400 mm

 une zone soudanienne, en bordure du fleuve Sénégal, qui reçoit un peu plus de 500 mm de pluies annuelles, et où l’agriculture est moins aléatoire et beaucoup plus développée...

Economie

La Mauritanie est malheureusement classée parmi les pays les moins "avancés" économiquement de la planète. Déjà défavorisée par sa situation désertique, la Mauritanie subit depuis une trentaine d’années les effets négatifs et combinés des cycles périodiques de sécheresse et de la baisse sur le marché international du prix du minerai de fer. Pays pauvre parmi les plus pauvres, la Mauritanie se relève à peine en 2000 d’une terrible décennie de sécheresse qui a décimé ses troupeaux et ravagé son environnement. La moitié de sa population vit en dessous du seuil de pauvreté. L’insuffisance alimentaire est chronique et s’aggrave en période de sécheresse.

Les principales ressources agricoles sont le sorgho, le mil, le maïs, le niébé et le riz (cette dernière culture est en pleine expansion). Les terres arables sont situées dans les zones sahélienne et surtout soudanienne. Celle-ci, au sud et en bordure du fleuve Sénégal, est la plus peuplée et fournit l’essentiel des productions agricoles.

Quelques chiffres qui en disent long (chiffres de 1993-1997) :

Terres arables : 0,2 % de la superficie...
Terres irriguées : 9,7 % des terres cultivées...
Terres de pâturages : 38 %
Forêts : 4 %...

Aujourd’hui, environ 30 % de la richesse produite dans le pays proviennent de l’agriculture, 25 % des industries et des mines, 45 % du secteur tertiaire.

D’après les infos recueillies par Sarah Petré et Stéphanie Cloot

Rejoins un de nos groupes-écoles actifs !

...

Je m’inscris