Vie culturelle

La religion :

L’Islam est la religion d’état. Le roi du Maroc descendant du prophète Mahommed, est commandeur des croyants ; les chrétiens ne représentent qu’1% de la population et les juifs moins de 0.1%.

La langue :

L’arabe, la langue officielle du pays, est parlée par 75% de la population, mais le berbère, ou tamazigh, est également parlé par la moitié des Marocains. (Le tamazigh est la langue maternelle de 25% de la population). De nombreux Marocains parlent aussi le français et l’espagnol.

L’enseignement :

En 1963, l’école est devenue obligatoire pour tous les enfants âgés de 7 à 13 ans. La scolarisation des garçons est beaucoup plus importante que celle des filles. Primaire : (1993) 72% Fille : 60% Garçons : 85% Secondaire : (1993) 34% Filles : 29% Garçons : 40% L’enseignement est dispensé en arabe. En 1994, le roi Hassan II décide que le berbère serait désormais enseigné dans le primaire, une décision importante qui mettra un certain temps à être suivie d’effets. En 1995, 56.3% des Marocains ne savaient ni lire ni écrire. En 1995, 42.1% d’adultes étaient alphabétisés. Selon la carte ci-dessous dans certaines régions le taux d’alphabétisation peut atteindre 75% de la population.

Les fêtes :

Les fêtes locales, qui ont toujours un caractère agricole, alimentent le folklore marocain. Parmis ces nombreuses fêtes, à Tafraoute en février : la fête des roses, à El kela à M gouna en mai : la fête des cires, à salé en mai,... Les fêtes religieuses sont des jours fériés qui varient en fonction du calendrier musulman. Le premier Moharen (1996 : 19 mai, 1997 : 9 mai est le nouvel an).Le Mouloud ( 1996 : 23 février, 1997 : 19 juillet),...

Les 5 obligations de l’islam :

1 : Attestation qu’il n’y pas de Dieu, sinon lui-même, et que Mohammed est le messager de Dieu. 2 : La prière rituelle(Salât) 3 : La Zakât( Sadaga) donner l’aumône. 4 : Le jeûne de Ramadân. 5 : Le pélérinage de la Mecque pour qui a le pouvoir et les moyens.

Les interdits religieux de l’Islam :

Les interdits alimentaires de l’Islam sont nombreux. La viande des animaux, destinée à la consommation, doit provenir d’animaux tués rituellement, et selon la tradition et le rite musulmans. La viande est également en question : la viande de porc est interdite. Les boissons alcoolisées simplement, l’usage des drogues et des stupéfiants en dehors de raisons expressément médicales, sont interdits également. Histoire : vers 2000acn : Civilisation rurale berbère. vers 2000 acn : Domination romaine 647 : Avènement de l’Islam, début du processus d’islamisation . 1650 : Avènement de la dynastie chérifienne alaouite, dynastie actuelle. 1912(30 mars) : Protectorat français. 1956 (03 mars) : Rétablissement du sultan Mohammed, accession à l’indépendance. 1999(04 septembre) : Accession au trône de Mohammed Vl.

Le monde musulman :

La première terre d’Islam émerge là où on ne l’attend pas : en Indonésie dont la population est de 165 millions d’habitants et à 83% musulmane. Sur le plan religieux, les sunnites, »orthodoxes » de l’Islam, sont très nettement majoritaires. Mais c’est aussi un monde en expansion démographique extrêmement rapide. L’Islam est, de toutes les religions, celle qui s’accroit le plus vite grâce à un taux de fécondité record. Selon des études américaines, le nombre des musulmans pourrait atteindre près de 2 milliards d’individus, soit 25% de la population mondiale en 2020. D’importantes communautés musulmanes existent d’autre part en Europe. La France abrite la plus importante d’entre elles. Elle compte près de 3 millions de musulmans, dont la majorité vient du Maghreb. La Grande Bretagne et l’Allemagne fédérale accueillent également de fortes minorités musulmanes. Les U.S.A ont 4 millions de musulmans.

La parole transmise :

Mohamet est le dernier des prophètes après Abraham, Moïse ou Jésus qui est considéré comme un grand prophète mais non comme un Dieu. Pour les musulmans, Dieu a tout dit à Mohamet. Ces révélations divines ont été transcrites, en arabe, par les disciples de Mohamet dans un livre sacré : Le Coran enseigne qu’Allah est le créateur de toutes choses, qu’il est unique, éternel et tout puissant. D’où la profession de foi de l’Islam " il n’y a qu’un seul Dieu, Allah, et Mahomet est son prophète. Seconde source de la foi des musulmans, la Sunna est la tradition du prophète Mohamet, c’est à dire l’ensemble de ses paroles et de ses actes. Le Coran et la Sunna forment la Charia ou la loi de l’islam qui règle tous les aspects de la vie religieuse, sociale, politique et même économique des musulmans.

Rejoins un de nos groupes-écoles actifs !

...

Je m’inscris