Les castes

Le système des castes est une organisation très rigide, dans laquelle chacun occupe une position précise. L’hérédité, la religion et l’endogamie (= l’interdiction du mariage en dehors du groupe social d’appartenance) déterminent la position sociale occupée et ne permettent aucune mobilité sociale.

Le système de castes apparut vraisemblablement quelque temps après l’arrivée dans le nord de l’Inde de tribus nomades connues sous le nom d’Aryens, vers 1500 av. J.-C
La société aryenne se divisa en quatre groupes : les Kshatryas (le roi et les guerriers), les Brahmanes (religieux), les Vaishyas (les fermiers et les marchands) et les Shudras (serviteurs).
Bientôt, les brahmanes occupèrent la position sociale dominante. Puis, les shudras devinrent cultivateurs et artisans qualifiés. Ceux qui effectuaient les tâches les plus ingrates furent mis à l’écart du système et devinrent des parias ou chandalas.

Au niveau religieux, l’hindouisme se fonde sur la croyance en l’existence d’un Karma (= ensemble des actes bons ou mauvais d’un individu conservés par l’âme)et d’un principe de réincarnation (après la mort, l’âme est du défunt retrouve un nouveau corps). Si, dans la vie terrestre d’un individu, sa caste est déterminéé par celle de ses parents (caractère héréditaire), en revanche, la naissance dans une caste particulière n’est pas due au hasard. En effet, les actions accumulées au cours des vies antérieures en sont la cause. En accomplissant fidèlement les tâches assignées à sa caste, il est possible, pour un individu, de renaître dans une caste supérieure... D’un point de vue philosophique, on imagine l’horreur de cette situation. Si l’on naît dans une caste inférieure, il ne faut surtout rien faire pour en sortir (si on veut avoir une chance de renaître dans une caste supérieure) ce qui conduit à un fatalisme. Si une personne naît handicapée, c’est probablement dû au fait de mauvaises actions dans une vie antérieure et il faut qu’elle souffre pour purifier son karma... (à la limite, il ne faut donc pas éprouver de compassion pour cette personne

Rejoins un de nos groupes-écoles actifs !

...

Je m’inscris