Géographie

 Milieu naturel.
la péninsule indienne forme à elle seule un sous-continent, bien distinct de l’Asie, dont elle était jadis d’ailleurs séparée. La meilleure partie du territoire indien est constituée de moyennes montagnes, de plateaux ou de plaines. Le pays peut être divisé en 4 grands ensembles géographiques : l’Himalaya, les plaines alluviales du nord, le plateau du Dekkan et les Ghâts (chaînes de montagnes d’altitude moyenne) occidentaux et orientaux.
l’Himalaya est la plus haute chaîne de montagnes du monde. L’Himalaya s’étire sur 2400 km entre l’Inde et le Tibet.
Au pied de l’Himalaya s’étend une vaste plaine, d’ouest en est (du Pakistan au Bengladesh). Trois grands fleuves, qui prennent leur source au Tibet ou dans ses confins, traversent cette région : l’Indus (3040 km), le Gange (3090 km) et, à l’extrême est, le Brahmapoutre (2880 km). Ils sont alimentés par la mousson et la fonte des neiges himalayennes .
A l’est de la péninsule, deux fleuves conduisent à des deltas qui progressent sur la mer : le Gange et le Brahmapoutre, dont les bassins hydrographiques cumulés totalisent 3 millions de km², et qui arrosent le Bengale occidental, la plaine de l’Assam et le Bengladesh.

 Climat
l’Inde est caractérisée par un climat tropical de mousson. Malgré la présence de certaines zones tempérées, l’alternance entre une saison sèche et une saison des pluies conditionne la vie et l’activité des Indiens.
le volume des précipitations varie énormément selon les années ; une année de sécheresse peut en effet succéder à une période de tempête tropicale, toutes deux catastrophiques pour l’agriculture. De trop fortes pluies favorisent par ailleurs la prolifération des moustiques, et le développement du paludisme.

 Démographie
avec +/- 1 milliard d’habitants, l’Inde représente environ un sixième de l’humanité.
démographiquement, elle se place au 2ème rang mondial après la Chine.
la population indienne continue d’augmenter régulièrement mais à un rythme moins soutenu que dans le passé.
la politique de régulation des naissances, menée sous le régime d’Indira Gandhi, malgré les réticences religieuses et culturelles d’une grande partie de la population, a permis de freiner la croissance annuelle.
l’Inde a connu depuis les années vingt une baisse considérable de la mortalité due à la lutte préventive contre les famines, qui n’ont pas pour autant disparu et la mise en place d’une politique de santé publique.
l’espérance de vie moyenne a beaucoup augmenté mais reste encore inférieure à celle des pays occidentaux. Elle a augmenté de 47,3 ans en 1970 à un peu plus de 60 ans en 1995. L’Inde est un pays jeune : les jeunes représentent une part importante de la population.
En 1993, le taux de mortalité infantile était encore élevé : 80 p. 1000.

plus de 1600 communautés cohabitent sur le territoire de l’Union indienne. Cette profonde diversité ethnique, source de multiples conflits, se double d’une diversité linguistique, religieuse, et d’un système de castes, en principe aboli, mais toujours enraciné dans la culture et la vie sociale.

deux groupes religieux sont en conflit avec le pouvoir central. Au Cachemire, les extrémistes musulmans revendiquent le rattachement de leur Etat au Pakistan. Les attentats et le climat de terreur ont chassé la quasi-totalité des Hindous de la région.
les Sikhs (littéralement "ceux qui apprennent") forment l’une des principales minorités religieuses de l’Inde. la plupart d’entre eux vivent au Panjab, où ils représentent plus de la moitié de la population.. Ils réclament, à ce titre, la création d’un Etat Sikh.
les séparatistes sikhs sont responsables de l’assassinat d’Indira Gandhi.

la fédération indienne est formée de 25 états ( Gujarat, Manipur, Panjab, Rajasthan, Mizoram…) et de 7 territoires de l’Union (Chandigarh, Delhi…) administrés directement par le gouvernement central.

 Villes :
la ville la plus peuplée de l’Inde est Bombay ( + de 12 millions d’habitants). Viennent ensuite Calcutta et Delhi (qui intègre dans son agglomération la capitale New Delhi, Madras…

 Gouvernement
l’Inde est depuis le 26 janvier 1950 une république fédérale. Le régime politique (démocratie parlementaire) est resté depuis l’indépendance relativement stable, compte tenu de l’importance des rivalités ethniques et des problèmes économiques encore considérables (croissance démographique, misère…)

 partis politiques
 le Congrès national indien (Indian National Congress), créé en 1885, a conduit l’Inde vers l’indépendance.
 le BJP (Bharatiya Janata Party) ou parti du peuple indien : son programme : la promotion des basses classes et les aspirations nationales des Hindous.
 le Communist Party of India (CPI), créé en 1925 est un autre parti influent du pays…

La structure des gouvernements des Etats est calquée sur celle du gouvernement central.

 Langues et religions
les langues et dialectes parlés en Inde sont très nombreuses.
cette mosaïque de plus de 3000 langues et dialectes a amené le gouvernement indien à instaurer 18 langues officielles dans le pays.

 Education :
le système éducatif a fait des progrès considérables depuis l’indépendance, mais l’application des réformes est freinée par la persistance du système de castes. Le nombre d’élèves et d’écoles a considérablement augmenté depuis l’indépendance.
l’école est gratuite et obligatoire pour tous les enfants de 14 ans, mais la moitié environ abandonnent leur scolarité en cours de route.
les autorités ont par ailleurs mis en place un programme national d’alphabétisation pour adultes : en 1995, la population adulte sachant lire et écrire était estimée à 52 %environ de la population totale.
le taux d’analphabétisme 48 % en moyenne pour toute l’Inde varie énormément d’un Etat à l’autre.
L’Inde comptait au début des années 90, 149 universités.

 Media
La presse écrite joue un rôle prépondérant avec plus de 27000 journaux et périodiques. La presse est libre et souvent critique à l’égard du gouvernement et des hommes politiques.

 L’art
l’Inde est un pays qui a fait naître et qui a absorbé une large palette de courants religieux(Hindouisme, bouddhisme, jaïnisme). Ceux-ci ont influencé l’art de ce pays.
De nombreuses philosophies ont vu le jour en Inde.
L’art ( sculpture, théâtre, musique, danse, littérature) révèle une tradition sophistiquée.
Sous le règne des grands empereurs moghols, on a vu de grandioses réalisations architecturales, tel le Taj Mahal, des œuvres remarquables (illustration de manuscrits, peinture miniature, arts décoratifs, musique)

Rejoins un de nos groupes-écoles actifs !

...

Je m’inscris