Les droits de l’homme menacés au Mexique

QU’ EN EST-IL DES VIOLATIONS DES DROITS DE L’HOMME AU MEXIQUE ?

Les droits des citoyens au Mexique sont massivement violés, bien que le gouvernement promette sans cesse une plus grande vigilance et plus grande justice. Dans les faits, les injustices ne cessent de se répandre…
Le président FOX n’a pas tenu sa promesse après les élections de créer une Commission de la vérité pour faire la lumière sur toutes les disparitions.

On constate
 des impunités généralisées,
 des enquêtes policières bâclées,
 de nombreuses disparitions inexpliquées,
 des meurtres non élucidés,
 des meurtres et menaces de mort à l’encontre des défenseurs des droits de l’homme,
 des détentions arbitraires,
 des exécutions extrajudiciaires dont les auteurs demeurent impunis,
 tortures et mauvais traitements.

Les exemples ci-dessous sont suffisamment éloquents !

VICTORIANA VASQUEZ SANCHEZ , 50 ANS, A ETE VIOLEE PAR DES SOLDATS MEXICAINS EN AVRIL 1999.

30 JUIN 2001

En ville, deux jeunes hommes sont arrêtés dans la rue sans mandat par des hommes en uniforme de police, on leur bande les yeux, les menotte puis les emmène. La famille n’a plus de nouvelles et les autorités n’ont pas d’explication .

19 OCTOBRE 2001
Digna Ochoa, avocate spécialisée dans la défense des droits humains , a été abattue dans son bureau à Mexico.

ACTES DE HARCELEMENTS A L’EGARD DE JOURNALISTES : les victimes ont fait l’objet de menaces de mort, d’opérations de surveillance, de campagnes de diffamation et d’agressions physiques. Les autorités n’ont pris aucune mesure pour traduire en justice les auteurs présumés de ces actes et cette passivité n’a fait qu’aggraver le climat d’insécurité.

En 2001 , au moins 13 hauts responsables militaires se sont vu attribuer des postes importants au sein du Bureau du procureur général. Résultats : aucune enquête judiciaire ne peut être indépendante.

DES GROUPES DE PARAMILITAIRES ATTAQUENT LES COMMUNAUTES INDIGENES SURTOUT AU CHIAPAS.

TORTURE ET MAUVAIS TRAITEMENTS : pratiques courantes.
José Antinio Garcia Sandoval a été traîné hors de sa maison par des membres de la police préventive municipale à la suite d’une altercation avec un voisin. Battu, placé au secret, menacé de représailles…la plainte déposée n’a jamais abouti.

Deux travailleurs ont été torturés pour avouer un trafic de migrants clandestins.

PRISONNIERS D’OPINION : deux militants écologistes pacifistes ont été arrêtés en 1999 : on fait de faux aveux après avoir été torturé par la police

Au mois de novembre 2001, le corps de 8 femmes assassinées ont été découverts à Ciudad Juarez. Dans cette ville, plus de 200 femmes ont « disparu » ou ont été assassinées depuis 1993.

CRAINTES POUR LA SECURITE DE

1) ANGEL MARIO KSHERATTO FLORES , JOURNALISTE , A RECU EN DECEMBRE 2002 DES MENACES DE MORT PAR TELEPHONE : on lui disait ceci : « profite bien du temps que tu passes avec tes enfants car d’ici Noël, tu seras dans un autre monde ».

2) ERNEST LEDESMA ARRONTE , DIRECTEUR DU CENTRE D’ANALYSE POLITIQUE ET DE RECHERCHES SOCIALES ET ECONOMIQUES,
( organisation de défense des droits humains de l’Etat du Chiapas) : victime de menace par téléphone, puis diverses manœuvres d’intimidations.

PLUS DE 100 POLICIERS MEXICAINS ARRÊTES PRES DE TIJUANA ACCUSES DE TRAFIC DE DROGUE ET DE CORRUPTION POLICIERE.

Rejoins un de nos groupes-écoles actifs !

...

Je m’inscris