Réactions personnelles sur la Corée du Nord

Les hirondelles errantes

Les hirondelles errantes
par Thomas Chalant

 Une pluie de sang n’est pas le bon engrais, les Coréens meurent de faim et l’état choisi une partie de la population pour faire d’elle une élite en laissant les autres dans la misère.
 Tuer un individu pour sauver sa peau , est-ce un crime ? Dans les camps de prisonniers, il est aussi difficile d’être gardien que prisonnier, si l’on est gardien, on est obligé de tuer des gens si l’on ne veut pas mourir soi-même.
 Mourir d’inanition dans une région que le monde entier imagine fertile.
 Les Gochubis : les hirondelles errantes. C’est le nom qu’ils donnent aux orphelins. Ils sont considérés comme des parasites, mangent même des arêtes de poisson trouvées par terre. Ils en sont même arrivé au cannibalisme. Certains tuent pour manger ou vendre sur les marchés des morceaux de chairs humaines.
 On estime qu’il y a actuellement en République populaire démocratique de Corée 800 000 nourrissons et jeunes en danger.
 La capitale, Pyongyang , une ville énorme prévue pour accueillir un grand nombre de gens, mais VIDE ! Les rues sont vides, les magasins sont vides, les entreprises sont vides, tout est vide, c’est une ville FANTÔME.
 Par où commencer un puzzle aussi important ? Comment pouvons-nous rétablir ce système complètement perdu, et par où commencer ?

Rejoins un de nos groupes-écoles actifs !

...

Je m’inscris