La forêt amazonienne

De toutes les forêts tropicales restantes, l’Amazonie est sans hésitation la plus grande. Avec une superficie de 3,7 millions de km² (en comptant l’étendue aquatique, on arrive à près de 6 millions de km²), elle occupe 42% de la surface du Brésil.
C’est une forêt gigantesque et très dense. Cette jungle est impossible à traverser sans guide et sans machette. On la surnomme " L’enfer vert".
Chaque hectare abrite des milliers d’espèces animales et végétales

Mes nuits d’insomnie j’me perds dans les forêts d’Amazonie
Dans tes ch’veux, tes bras qui m’enserrent, c’est bien là que j’me perds
Les indiens d’Amazonie attrapent au coeur des maladies
Contagion express envoyée par courrier civilisé

( Extrait de Amazoniaque de Y.Simon )

Une biodiversité incomparable

L’Amazonie est une forêt tropicale avec une atmosphère étouffante et humide. Elle recèle donc une biodiversité incomparable. On y découvre plus de 56.000 espèces végétales. On compte environ 1000 races d’oiseaux, au moins 30 types de singes et la plus grande diversité de grenouilles au monde. Dans l’Amazone vivent près de 2500 poissons que l’on ne retrouve nulle part ailleurs, 2 espèces de dauphins d’eau douce, des espèces rares de loutres géantes, des alligators et des tortues.
Long de près de 7000 km, l’Amazone traverse la forêt. Sa source se trouve au Pérou dans la Cordillère des Andes. Ce fleuve est le centre de vie de l’Amazonie et des Indiens. Les populations indiennes ont accumulé des connaissances sur les plantes de la jungle, notamment des milliers d’espèces inconnues, qu’elles emploient couramment dans la vie et qui pourraient faire progresser la recherche de vaccins et la science.

L’ enfer vert en péril

La transamazonienne :

C’est une route de 3.200 km qui traverse en ligne droite le Brésil. Cette première cicatrice que l’homme a infligé à l’Amazonie est aussi le début d’une grande période de déforestation.

La contrebande :

Elle est en train de ruiner l’Amazonie. Elle s’exerce principalement au niveau du commerce du bois et du cuivre.
Dans certaines rivières, on trouve de l’or que l’on sépare du minerai à l’aide du mercure. Cette substance hautement toxique se dilue dans l’eau et devient un réel danger pour les Indiens et la faune.

 La déforestation :

La moitié de la forêt amazonienne est menacée à cause de l’exploitation forestière. Ces 30 dernières années, la déforestation a touché 14% de la forêt amazonienne brésilienne. Des compagnies coupent du bois sans permis dans des zones protégées et exportent illégalement.
Les incendies qui constituent une menace constante sont souvent dûs aux sécheresses. Ils peuvent se propager très rapidement et ravager de nombreux hectares.
De leur côté, certains paysans pauvres brûlent la forêt
pour y pratiquer l’agriculture sur brûlis.

Le poumon de la terre

La régulation des précipitations régionales et le climat de la planète dépendent de la forêt. Quand la forêt brûle, elle libère du dioxyde de carbone qui aggrave l’effet de serre et provoque le réchauffement de l’atmosphère. Ainsi les glaciers fondent et le niveau des océans et des mers montent.
Les changements climatiques menacent notre avenir.
Abritant un dixième des espèces animales et végétales du monde, produisant un cinquième de l’oxygène de la planète et constituant un cinquième de l’eau douce du globe, la survie de l’Amazonie est indispensable.
C’est le poumon de la Terre. Sa dévastation menacerait les écosystèmes mais aussi tous habitants de la planète.

"Première plaie déstabilisant le monde
De la nature veut-on creuser la tombe
Un linceul, cerceuil recouvert de feuilles mortes
Les pluies acides ont semé le deuil
Forêt amazonienne, paradis sur terre
Virée sur compte en banque sous forme de billets verts
Amnésie,trou de mémoire, trop tard
La couche d’ozone est victime de l’histoire
D’homme stupides ne pensant qu’à court terme"

Extrait de La devise , Mc Solaar.

Informations reccueillies par Louise F., Laura L.,

Rejoins un de nos groupes-écoles actifs !

...

Je m’inscris