Evènement : Organiser une animation (ludique ou culturelle), une projection vidéo ou une exposition

Dégustation de cuisine originaire du pays.

Recherchez des recettes de la cuisine originaire du pays que vous avez choisi. Vous pouvez utiliser la recherche sur Internet ou en bibliothèque. Vous pouvez également faire intervenir des amis « connaisseurs » !
Présentez l’ensemble de vos découvertes au reste de la classe ou de l’équipe.
Il vous faut, dès à présent, faire un choix parmi les recettes ! Pour cela, analysez vos moyens :
Disposez-vous d’une cuisine ?
Quel est votre budget ?
La recette, exige-t-elle du matériel particulier ? Si oui, avez-vous ce matériel ?
Les ingrédients sont-ils à un prix abordable ? Sont-ils de saison ?
Essayez de penser à toutes les difficultés auxquelles vous pouvez être confrontés !
Vous avez, donc, fait votre choix !

Décidez d’une date, d’un lieu et d’une heure pour organiser votre souper. Vous pouvez, également, vous limiter à une dégustation. Quoi qu’il en soit, n’oubliez pas de réaliser des cartons et affiches d’invitation, relativement à l’avance.
Répartissez-vous les tâches : cuisiniers, serveurs, responsables des commandes, responsables des invitations, des entrées, perso nnes pour laver la vaisselle…
Vous pouvez faire appel à un brasseur qui vous livrera les boissons et qui reviendra prendre les vidanges et invendus.
Pour créer une ambiance lors de votre souper ou dégustation, il vous est possible d’ajouter un fond de musique du pays.

Comme pour le concert, n’oubliez pas de demander toutes les autorisations nécessaires aux autorités concernées.

Pour vous aider, consultez ces sites qui vous proposent une panoplie de recettes :
http://www.marmiton.org/
http://www.saveurs.sympatico.co

8) Organisation d’une projection vidéo suivie d’un débat.

En quelques mots.

La vidéo constitue un excellent moyen pour démarrer une animation. En effet, elle installe l’ambiance, l’atmosphère du débat. Comme chacun sait, le débat permet de confronter ses idées, amène à la réflexion et à la prise de conscience de tous les aspects des thèmes abordés.

Procédure.

Pour la vidéo :

Comment choisir une cassette vidéo ou un DVD ?
De préférence, trouvez un document récent, qui n’a pas perdu de son actualité.
Choisissez un document assez court (30 minutes maximum) afin de laisser du temps pour le débat. Si votre film est long, vous pouvez diviser la projection en différentes séquences suivies de questions.

Où trouver des vidéocassettes ou DVD illustrant les Droits Humains et à quelles conditions ?
Il existe divers organismes disposant de ce type de vidéocassette. En voici quelques-uns :
Cinémathèque de l’Education nationale.
Tour 1WTC - 1e étage, boulevard Emile Jacqmain,162
1210 Bruxelles
Tél. : 02/219.10.73
Pour avoir accès à ces vidéos, il faut être membre de la cinémathèque.

Centre de Recherches et d’Etudes historiques de la Seconde Guerre mondiale
Place de Louvain, 4, boîte 19
1000 Bruxelles.
Tél. :02/219.45.29.
Ouvert du lundi au vendredi de 9 à 12h et de 14 à 18h. Les vidéos sont à visionner sur place.

Médiathèque de la Communauté française de Belgique.
Passage 44
Boulevard du Jardin botanique,44-21
1000 Bruxelles
Tél. : 02/218.25.99 ou 02/218.26.35.
Ouvert du mardi au samedi de 10à 17h.

Amnesty International Belgique francophone
9, rue Berckmans
1060 Bruxelles.
Tél : 02/543.79.08


Pour le débat :

Avant la projection du film, présentez succinctement le thème de la rencontre, ainsi que les principaux traits de la problématique qui seront soulevés. Racontez brièvement le contenu du film et replacez le tout dans un contexte global.

Voici deux méthodes qui permettent de demander au public s’il désire poser des questions sur le thème abordé :

Après avoir ouvert la phase de discussion, invitez le public à poser des questions. Si elles sont nombreuses, recueillez-les par écrit. N’y répondez pas encore et n’en refusez aucune.
Accueillez toutes les questions avec la même neutralité. Lorsque les questions seront épuisées, classez-les par thème et formulez les points-clés grâce à une rapide analyse de contenu.
Il s’agit de la même méthode que la première, mais les questions sont cette fois écrites par les personnes du public. Ce procédé, un peu long, nécessite une organisation plus importante :la distribution de petits papiers dans le public suivie du ramassage.

Pour le bon fonctionnement du débat, trois conditions doivent être remplies :
Il faut réunir un groupe peu nombreux (de 30 à 40 personnes).
L’orateur doit être informé sur le sujet.
Le débat doit se dérouler dans un climat calme et détendu où chacun demande la parole et écoute activement les autres.

Illustration.

Les antennes-écoles empruntent régulièrement les cassettes suivantes :
« Now » : 12 clips de3 minutes présentant un cas de victime de 12 pays différents.
« Contre l’oubli » :30 clips de 3 minutes réalisés avec de grands nom du cinéma et de la chanson pour le 30e anniversaire d’A.I.
« Visages d’Amnesty ».
« Au nom des anonymes » :Reportage avec des témoignages de défenseurs des droits de l’homme du monde entier.
« Femmes, une égalité de droit » :Cette cassette présente en 18 minutes différentes situations dans le monde où les droits des femmes ne sont pas respectés.
« Amnesty, ne pas se taire » : Emission présentant Amnesty et son travail sur le terrain (Geopolis, 32 min.)
« La musique est un cri » : Les droits de l’homme dans la musique.
« Prisonnier de conscience » :témoignages de deux prisonniers d’opinion aujourd’hui libres (55 min.).

Pour obtenir la liste complète des cassettes disponibles chez Amnesty International, veuillez contacter le secteur jeunesse au 02/543.79.08

9) Organisation d’une exposition.

En quelques mots.


Organiser une exposition est très vaste. En effet, plusieurs solutions vous sont proposées : créer vous-mêmes votre exposition ou exploiter une exposition mise en place par différents organismes.
Quelle que soit la technique que vous privilégiez, votre exposition doit permettre de toucher un grand nombre de personnes !

Procédure.


Créer soi-même son exposition :

Choisissez le thème que vous voulez aborder dans votre exposition ainsi que la méthode de visualisation : photographies, dessins, sculpture, peinture, collage, …Pourquoi ne pas associer ces différentes techniques ?
Documentez-vous afin d’être le plus réaliste possible.
Faites intervenir l’ensemble de l’école : des tout petits aux adultes. Chacun peut mettre la main à la pâte !
Trouvez un support original pour mettre vos documents :sur des caisses, des bouteilles, des vieux tee-shirt, des boîtes de conserve, des boîtes de lessive, morceaux de tissus, photos cachées dans une boîte, exposition sous forme de parcours, de jeu,…
Il serait peut-être intéressant d’exploiter, pour votre exposition, les différentes écritures du pays que vous illustrez :arabe, chinois, hébreu, espagnol,…
Décidez d’un lieu, d’une date pour votre exposition. N’oubliez pas de prévenir votre public !
Afin de sensibiliser un plus grand nombre de personnes, faîtes une annonce dans la presse locale et si c’est possible, faîtes couvrir votre événement.
Un animateur pourrait guider le public à travers l’exposition, afin de la rendre plus vivante et attrayante.

Faire venir une exposition :

Différents organismes ont mis sur pied des expositions abordant des thèmes les plus divers.
Voici quelques adresses où vous pourrez trouver des renseignements :
Amnesty International Belgique francophone
9, rue Berckmans
1060 Bruxelles
Tél : 02/538.81.77.

Fondation Auschwitz
Archives de la Ville de Bruxelles
Rue des Tanneurs,65
1000 Bruxelles.
Tél : 02/512.79.98

Centre d’Action Laïque
Site : www.ulb.ac.be/cal

Le Coron (Atelier créatif et d’expression)
20, rue du cerisier
7033 Mons (Cuesmes)
Tél : 064/84.19.01
Exposition « Ticket cul-de-sac vers le Nord » aborde le thème des réfugiés.

Oxfam.- Les magasins de monde
7a, rue E. Michiels
1180 Bruxelles
Tél : 02/332.01.10
E-mail :denis.clerin@mdmoxfam.be
Site web : www.mdmoxfam.be

Pour obtenir la liste des différents organismes travaillant pour la défense des droits humains, sur la barbarie, sur la lutte contre l’extrême droite,…consultez le Mémento de la citoyenneté en Communauté française.
Celui-ci est disponible chez Démocratie ou Barbarie, coordination pédagogique, cité administrative, étage2/3, bureau 654, rue Royale, 204, 1010 Bruxelles.
Tél : 02/210.69.00-01-02
e-mail : democratie.barbarie@cfwb.be

Liste des expositions disponibles chez Amnesty International :


 « Les droits de l’enfant » : en 12 panneaux, cette exposition illustre les violations des droits de l’enfant faisant partie du mandat d’Amnesty.
Location : 500F/sem et caution de 1000F.

 « Libertés en case » : 35 planches pour raconter les droits de l’homme dans la bande dessinée.
Location : 500F Caution : 1000FB

 La Déclaration universelle des droits de l’homme en 16 panneaux (1998) : Cette exposition présente en 16 panneaux chaque aspect de la Déclaration universelle des droits de l’homme. Les panneaux sont illustrés par des photos d’événements importants de ce siècle, mais ils renvoient également vers le présent : en effet, des personnes se trouvent aujourd’hui en prison en raison de leurs idées, de leur couleur de peau, de leur religion, de leur langue. Les 2 derniers panneaux présentent Amnesty et ses actions concrètes en faveur des droits humains.
Dimension : panneaux plastifiés A2 munis de bandes velcro.
Support : livrée avec des 16 panneaux à emboîter en accordéon sur lesquels peuvent se fixer les panneaux d’expo.
Location : 500 FB Caution : 1000 FB

 La peine de mort (2000) : 16 panneaux plastifiés (A3) présentant l’histoire de la peine de mort et des témoignages de condamnés à mort à travers le monde.
Location : 500 FB Caution : 1000 FB

 Femmes et torture (2000) :11 panneaux A3 présentant différents volets des mauvais traitements et tortures infligés aux femmes partout dans le monde. Location gratuite.

 Les 40 ans d’Amnesty (2001) : Présentation du travail d’Amnesty depuis sa création en 1961. Composée de 41 panneaux, dont chacun présente une photo grand format ou la reproduction d’une affiche d’AI, ainsi qu’un court texte rappelant un événement significatif de l’année ou un texte reprenant le thème d’une des campagnes.
Dimension : 1m20 sur 0,90 m.
Support : toile maintenue par une baguette rigide au-dessus et au-dessous. Les toiles peuvent être accrochées à des cimaises ou suspendus au centre d’une pièce grâce à des fils en nylon. Les panneaux peuvent être roulés comme des stores et sont facilement transportables.
Location de l’exposition complète : 1000 FB

Illustrations :


 Chaque année, l’école de la Provindence à Woluwé (Bruxelles) organise une exposition sur un thème « humanitaire ».

 Le Coron, une association de la région de Mons, a monté plusieurs expositions interactives avec des enfants, sur des thèmes comme le droit d’asile, la torture,…

Le Coron
20, rue du cerisier
7033 Mons (Cuesmes)
Tél : 064/84.19.01

Exposition « Ticket cul-de-sac vers le Nord » aborde le thème des réfugiés.


10. Organisation d’une animation ludique.

En quelques mots.

Le jeu est présent dans toutes les cultures et concerne tous les âges. Tous nos apprentissages se réalisent sous une forme ludique. Alors, pourquoi ne pas utiliser cette technique afin de confronter votre public à un thème particulier ?

Procédure.

Vous disposez, grâce à vos recherches sur Internet, d’un ensemble d’informations sur le pays que vous avez choisi :

 États des droits humains à l’heure actuelle.

 Histoire.

 Economie.

 Géographie.

 Politique.

 Us et coutumes.

 Cuisines.

 Langues.

Grâce à ces informations, vous pouvez mettre au point des fiches de questions-réponses. Vous pouvez créer des catégories de questions selon un thème.
Essayez de varier les épreuves (questions par équipe, de façon individuel ou en recherchant sur Internet,…) Vous pouvez, pour l’élaboration de votre jeu, vous inspirez de certaines émissions télévisées (Questions pour un champion, Génies en herbe, Forts en tête,…)
Pourquoi ne pas réaliser un jeu sous forme d’épreuves sportives ou sous forme de jeu de piste ? Vous pouvez également alterner les épreuves.

Établissez les règles de votre jeu. Il est important que vous décidiez du nombre de joueurs et des points accordés pour chaque question.
Votre jeu est créé ! Faites appel à des joueurs : réalisez des affiches afin de prévenir le plus grand nombre de personnes. N’oubliez pas d’y indiquer le lieu, l’heure, la date et le local.
Créez un décor pour donner à votre jeu plus de réalisme.

Comme pour les autres animations, vous pouvez associer cuisine et quizz ou théâtre et quizz, …

Illustration.

Le groupe anglophone d’Amnesty organise chaque année un quizz dans un café de Bruxelles. Le succès est de plus en plus grand avec le temps et en plus, cela rapporte pas mal d’argent au groupe.

Rejoins un de nos groupes-écoles actifs !

...

Je m’inscris