"Quand la Syrie parle aux jeunes, les jeunes nous parlent du monde" 15 jeunes, 2 semaines face au conflit syrien

Le concept

Comme nous te l’avons dit, 15 jeunes vont se réunir pour travailler sur le conflit syrien et ses conséquences jusqu’en Belgique. Ils seront encadrés par des animateurs, des spécialistes des droits de l’enfant, des relations internationales, des média et de la politique. Pas question de tomber dans les clichés, les raccourcis ou la caricature, ils sont la pour de "vraies actions" !

Ce projet est une initiative de plusieurs organisations que tu connais peut-être. Le Mouvement international de la réconciliation, Médecins du monde, Amnesty International, la Coordination nationale d’Action pour la paix et la démocratie (CNAPD), Action pour la paix et le Délégué général aux droits de l’enfant (ainsi que Yahia Hakoum, Thierry Delannoy et Simone Susskind) ont tenté de répondre à une question qui leur a été posée récemment (et largement relayée par les média) : "pourquoi certains jeunes de notre pays veulent aller combattre en Syrie ?".

Les objectifs

Le but de ce projet, c’est de permettre à ces jeunes de se faire entendre et de faire entendre les jeunes de Belgique à propos du conflit syrien. L’ambition est grande : tout est fait pour qu’il puissent travailler en partenariat avec différents médias de la Fédération Wallonie-bruxelles (comme Le Soir, La Libre ou la RTBF) pour que leurs productions soient relayées dans leurs journaux.

JPEG - 444.7 ko
Syrie, mars 2013

De plus, il serait très intéressant de réussir à établir un lien, un dialogue entre ces jeunes belges et des jeunes Syriens afin de déconstruire certaines idées préconçues sur leur pays et le conflit. des rencontre virtuelles via skype entre les jeunes de Bruxelles et des jeunes Syrien dans des camps en Jordanie sont déjà prévus !

Concrètement, ça veut dire quoi ?

Le but n’est pas de former des "jeunes reporters" mais de mettre à disposition de ces jeunes les techniques modernes utilisées par les média pour produire un travail de long-terme sur ce conflit. Le succès de l’opération dépend donc de la manière dont les jeunes vont s’approprier le projet !

Plus concrètement, ce projet prévoit :

 Une initiation aux métiers de l’information du 17 au 21 juin
 La réalisation d’articles de presse et/ou un sujet radio et/ou vidéo en lien avec la Syrie et l’actualité récente du 24 au 28 juin
 La rencontre d’un représentant d’un organe de presse et de spécialistes chaque jour
 L’installation éphémère de leurs locaux chez le Délégué général aux droits de l’enfant
 Un possible élargissement de ce projet via les réseaux sociaux pour amplifier son impact.
 Un "making-of" du projet qui retrace le travail des jeunes réalisé par l’équipe de RTA (sur www.enlignedirecte.be)
 Des interpellations politiques à travers les productions des jeunes.

Guette leurs productions !

Tu l’as vu, ils ont du pain sur la planche ! N’hésite pas à suivre les différentes productions vidéos que les jeunes vont réaliser au cours de ces 2 semaines. Nous les publierons sur le site jeunes pour que chacun puisse les suivre facilement. Voici la première vidéo où tu peux avoir un aperçu de leur première journée...

Tu peux aussi suivre leurs aventures sur leur page Facebook "Syrie parlons jeune"

Des liens utiles

L’article de La Libre.be

Les attaques contre les civils en Syrie

La Syrie et la CPI

L’article de Courrier international sur les armes chimiques utilisées en Syrie

Rejoins un de nos groupes-écoles actifs !

...

Je m’inscris