Journée du 18 mai à l’Hôtel de ville de Bruxelles

« Ja, ik wil... oui, je le veux... Dites non aux mariages forcés ! »

Le colloque-formation sur les « mariages forcés » a donc eu lieu l’après-midi du 18 mai. Il a rencontré un étonnant succès puisque des 50 personnes conviées, ...70 ont participées ! Les participants étaient aussi bien des éducateurs, des policiers, le personnel de Communes que des jeunes ayant déjà travaillé avec Amnesty « Programme Jeunesse » sur cette thématique.

La première partie de la demi-journée fut consacrée à l’information : l’échevin de l’Egalité des chances (qui organisait le colloque) et l’échevin à l’Etat civil ont ouvert la séance en expliquant la réalité du phénomène à l’échelle de la ville de Bruxelles. Plusieurs associations flamandes et francophones se sont ensuite succédées au micro pour détailler les contours du problème. Roland D’Hoop a présenté le nouveau « Dazibao » consacré aux mariages forcés et créé en partenariat avec les jeunes du Voorming Centrum.
Camila, de l’association Samarcande, a expliqué sa démarche dans la réalisation du court-métrage qu’elle a imaginé avec deux autres camarades, pour illustrer les mariages forcés. Malheureusement, en raison de problèmes techniques, il n’a pas pu être diffusé sur grand écran.

À la pause, les participants ont pu découvrir quelques spécialités pâtissières du Maroc (confectionnées par les femmes du Piano Fabriek) et le court-métrage diffusé en continu sur un ordinateur portable. Les jeunes de Samarcande ont profité de ce moment de détente pour interviewer des participants pour leur émission radio (réalisée sur place).

La fin d’après-midi, les invités se sont divisés en quatre ateliers différents, animés par les associations présentes. Amnesty « jeunes » et Emmanuelle Mélan du CEFA se sont occupés de celui sur la sensibilisation des jeunes.

Enfin, pour clôturer et diffuser l’action, nous avons proposé aux participants de donner 4 ou 5 roses aux passants (autour de la Grand Place). Nous y avions accroché un message pour dire « Non aux mariages forcés ! ».

Rejoins un de nos groupes-écoles actifs !

...

Je m’inscris