Education ou propagande ?

Débat sur le thème de l’alcool

En cette matière, il faut éduquer. En soi, tout le monde sait que l’alcool pris en excès (même en excès très faible) a une action physiologique négative sur la conscience et la santé physique des buveurs. Il faut donc faire comprendre dès le plus jeune âge que l’alcool est toxique à faible dose. Il en est de même pour beaucoup de produits que nous ingérons et qui sont nécessaires à la vie. On lit parfois des articles qui donnent la liste de toutes les maladies liées à l’alcool ; tout y est depuis le cancer de la bouche, la maladie cardio-vasculaire jusqu’à la dépression et la psychose..

On peut être alcoolique sans être bête, et il est facile de faire remarquer que beaucoup de personnes qui n’ont jamais pris un milligramme de drogue, qui n’ont jamais fumé et jamais bu une goutte d’alcool... qui n’ont aucune hérédité connue et vérifiable de l’alcoolisme sont victimes de ces maladies ; c’est de la propagande qui dessert la cause qu’on soutient.

Beaucoup d’alcooliques vivent jusqu’à un âge très avancé et enterrent leurs enfants sobres.

Les vérités simples sont déjà fortes et suffisantes. L’alcool régulier et même à faible dose dégrade toutes les capacités physiques et physiologiques de l’individu en même temps que sa volonté à suivre une hygiène de vie compatible avec une bonne santé. L’alcool détruit notre capacité à vivre en bonne harmonie familiale et sociale.

L’alcool, en dégradant le discernement, nous fait tomber du côté où nous
penchons. Il n’est pas indécent ou incivique de boire un verre de vin au cours d’un repas. Ce n’est pas un crime de boire une coupe de champagne à la fête. Un travail ou une réunion pour le plaisir peut nous tenir éveillé une grande partie de la nuit et nous laisser fatigué. Il se trouve qu’à partir du deuxième verre, nous n’avons déjà plus conscience que nos capacités de vision et de rapidité des réflexes sont diminuées. La conclusion à en tirer est qu’il ne faut pas banaliser l’alcool mais éduquer encore davantage dès le plus jeune âge.

V.L.

Rejoins un de nos groupes-écoles actifs !

...

Je m’inscris