Le Petit Lorrain

Le Petit Lorrain - Editorial : se mettre à la place d’un handicapé

Lorsque nous avons décidé d’écrire sur le thème de la mobilité
pour les personnes handicapées, j’ai tenté de me mettre à leur
place. Et j’ai pu me rendre compte que l’accès aux lieux publics
en Région wallonne n’est pas toujours adapté à ce genre
d’handicap.

Imaginez-vous circulant en rue : la moindre bordure devient un
véritable obstacle, les accès aux transports en commun eux aussi
ne sont pas toujours adaptés, l’accès aux lieux publics et de
services sont en général difficilement accessibles également.

Que faudrait.il améliorer dans les infrastructures publiques, les
transports en commun, les différents commerces pour que le fait
de prendre un train ou un bus, de faire ses emplettes ou d’effectuer des démarches administratives en chaise roulante tourne souvent au cauchemar ?

Nous avons interrogé une jeune personne qui vit cette situation
au quotidien et qui jette donc un regard en demi-teinte sur ces
question. Si le fait de se déplacer ne semble pas trop poser
problème (elle possède sa propre voiture aménagée), par contre
l’accès aux lieux publics et aux commerces est plus problématique.

Quant à la politique menée par la Région wallonne en matière d’aide à la personne handicapée, si elle existe bien, elle mériterait
toutefois une développement dans la mesure où ce sont le plus
souvent les compagnies d’assurances qui interviennent à la suite
du traumatisme qui a causé le handicap.

Nicolas Cornerotte.

Rejoins un de nos groupes-écoles actifs !

...

Je m’inscris