Le Libre Esprit - A propos du handicap

critique du film "Code Mercury"

Dans le cadre de notre édition spéciale consacré aux handicapés mentaux, nous avons décidé de dédier une page à la critique d’un film d’Harold Becker. Ce film, qui n’est autre que : « Code Mercury »,qui est passé récemment sur la chaTne de télévision française « TF1 » .

A l’issue d’une prise d’otages qui a mal tourné, l’agent du Fal Art Jeffries est tenu pour responsable et relégué à des tâches subalternes. Pendant ce temps, à Chicago, Simon Lynch, un autiste de 9 ans, parvient à déchiffrer un code secret mis au point par le gouvernement américain pour protéger l’identité de ses agents infiltrés à l’étranger. Les concepteurs de ce code, baptisé « Mercury », l’avaient dissimulé dans un magazine de jeux éducatifs vendu au public, afin d’en tester l’efficacité. Le responsable du projet, le lieutenant-colonel Nicholas Kudrow, craignant que cette « bavure » ne nuise à sa carrière, envoie aussitôt un tueur...

Voilà un film qui aurait pu être une grande réussite : Un sujet intéressant avec des personnages antagonistes, un jeune autiste et un vétéran de l’action policière, un réalisateur (Harold Becker) qui a su nous prouver à plusieurs reprises avec des films comme : « MALICE, SEA OF LOVE » ou « THE BOaST (Etat de Choc) », qu’il était capable d’une grande maîtrise de l’intensité dramatique et qu’il possédait un réel talent de metteur en scène réaliste...

Malgré un scénario qui est cousu de fil blanc, emploie tous les poncifs du genre et ne nous épargnent pas quelques gros clichés ainsi que des personnages caricaturaux qui tentent de nous faire croire à leurs histoires incroyables, L’oeuvre d’Harold Becker nous montre très bien les difficultés auxquelles font face les proches et les parents qui côtoient et élèvent un enfant atteint par l’autisme.

En conclusion, ce film fut une grande déception télévisuelle, malgré un sujet très intéressant qui est l’autisme et des acteurs de marque. Cette oeuvre ne
restera dans nos mémoires que comme le film de série B.

Texte de V. Temmerman

Rejoins un de nos groupes-écoles actifs !

...

Je m’inscris