ça donne "Froid" dans le dos

"Froid"

Un théâtre différent, ou censuré, à vous de voir ! Mais en ce qui concerne la maîtrise du style, on est unanime.

Non loin d’un lac, dans une forêt suédoise, trois skinheads fêtent comme il se doit la fin de leurs études. Ils accumulent les bières, et tout comme l’ivresse, la tension ne fait qu’augmenter.
C’est à ce moment-là qu’un Coréen d’origine, traversant la forêt, rencontre les fervents suédois nationalistes !
S’en suit une confrontation relatant des faits réels, qui risque d’en bouleverser plus d’un...

Toute la pièce, l’ambiance, le texte et le jeu des acteurs sont faits pour choquer ; le but étant de débattre par la suite, lors de la discussion organisée par les acteurs et le metteur en scène, qui se déroule juste après la représentation.
Histoire de soulever quelques tabous, trop rarement abordés, mais qui font néanmoins partie intégrante de nos vies.
Des décors et des supports simplistes, mais largement compensés par une pièce stimulante, bien jouée et surprenante malgré la courte durée de la représentation.
L’effort d’une adaptation réaliste du milieu du nationaliste et skinhead est aussi à souligner.
Une disposition anormale de la salle (le public entoure la scène) rend la pièce encore plus unique. Mais avec l’inconvénient de manquer les détails de certaines scènes, masquées par les acteurs.
Bref, un triste décor mais noyé dans un scénario bien maîtrisé et un jeu d’acteurs saisissant, avec le reproche d’une pièce trop heurtante peut-être.
Âmes sensibles, s’abstenir !

Rejoins un de nos groupes-écoles actifs !

...

Je m’inscris