Des Racines ET des Ailes

La discrimination

De nos jours, la discrimination est encore et toujours bien présente, plus qu’on ne le croit généralement. Elle est à l’origine de bien des souffrances. C’est donc un phénomène qui mérite d’être pris en compte, sans complaisance.

La discrimination touche en effet tout le monde à un ou plusieurs moments de leur existence ; elle s’attaque à toutes les caractéristiques ou particularités chez un individu. Personne n’en est à l’abri.

Mais qu’est-ce qui favorise la discrimination ?

C’est un phénomène bien connu : il est plus facile d’exercer une attitude mesquine ou sournoise que de se monter plaisant vis-à-vis d’autrui. La nature de l’Homme présente des instincts grégaires, des côtés belliqueux, l’Histoire l’a souvent montré. La jalousie ou la frustration poussent parfois des individus ou des communautés à des comportements agressifs.
Cela a parfois des conséquences monstrueuses sur une personne ou sur un groupe humain.

La discrimination a toujours existé.

Elle est bien sûr amplifiée par les situations de crises. Elle a parfois été à l’origine de guerres : qu’on pense à la guerre de Bosnie avec son lot d’épurations ethniques. Elle est toujours exploitée par les dictatures : on songe naturellement au régime nazi. Dans ce cas, les conséquences sont toujours extrêmement dramatiques : génocides, exterminations, expulsions, exil, torture,... Cependant, on la retrouve même dans les écoles ; les plus petits, facilement vexés, ne saisissent pas toujours la portée de leur parole.
Ils peuvent donc blesser sans même s’en rendre compte. Les plus grands éprouvent parfois des difficultés à s’accepter eux-mêmes. Personne n’aime subir une humiliation ou être traité comme une bête de foire. De telles brimades peuvent souvent provoquer un sentiment de complexe, qui peut générer une angoisse vis-à-vis des autres. Certains adolescents en viennent ainsi parfois à s’isoler complètement de la société.

Il existe plusieurs formes de discriminations : sur le physique, les idées, la religion, les convictions politiques, et, de manière plus générale, par la culture ou encore par les origines ethniques ou géographiques.

Il y a aussi les préjugés qui peuvent amener à la classification dans des groupes des individus.
Les conséquences se marquent notamment lors de l’embauche. Un petit exemple d’actualité qui pourrait sembler insignifiant : les blagues sur les blondes. On les y présente souvent comme des idiotes.
N’y a-t-il pas parfois un risque de harcèlement, et par conséquent, de mise à l’écart vis-àvis de la société ?

On pourrait penser que cela ne nous concerne pas, ou du moins pas directement. Et cependant ... Pour nous aider à prendre conscience de l’importance de la discrimination au quotidien, je joins ici une petite interview réalisée dans mon école (le Collège Cardinal Mercier de Braine-L’Alleud) à l’occasion d’une recréation :
As-tu déjà été victime de discrimination ?
Oui, ça m’est arrivée et...cela m’arrive encore d’ailleurs... Sur quoi porte-t-elle ? » Et bien, en général sur mon apparence physique et plus ouvertement et sans la moindre gêne un autre élève au pantalon un peu court !
Tout (et souvent n’importe quoi !) est prétexte aux moqueries. Mais au fond, pour lutter efficacement contre ce « racisme primitif », il faut savoir ce qu’il est exactement, non ?
Il me semble qu’il procède d’ une vision conformiste des êtres humains, qui nie leurs droits à la différence. Pour lutter contre toutes les formes de pensée unique, il faut au contraire favoriser la capacité à penser la complexité des choses. Je propose pour cela les pistes suivantes : démêler, différencier, discerner, distinguer, faire la différence entre, reconnaître, ...
Je terminerais en disant que si nous voulons vivre dans un monde serein et tranquille, il nous faut lutter contre la discrimination à tous les niveaux ! Amnesty International CCM-2006 Tumerelle François

Rejoins un de nos groupes-écoles actifs !

...

Je m’inscris