Les holebis vus par les jeunes

Que pensent les jeunes des holebis ? Voilà une question que nous nous sommes posée et à laquelle nous avons tenté de trouver une réponse.
Mais d’abord qui sont-ils vraiment ?

Le mot holebi est pour homosexuel , lesbienne et bisexuel. Les holebis sont des gens avec un caractère non-hétérosexuel . Ce sont des hommes qui tombent pour des hommes, des femmes qui tombent pour des femmes ou des hommes et femmes qui tombent autant pour des hommes que pour des femmes. Le point de vue idéal de la société , homme - femme , fait souffrir les holebis. Des gens considèrent les holebis, encore en ce jour-ci, comme anormaux. Pourtant ce sont des gens normaux comme vous et nous .

Pour tenter de répondre à la question : « que pensent les jeunes des holebis ? « 
On a fait une enquête et on l’a distribuée dans quelques classes de la première à la sixième secondaire de notre école . En tout ce sont 120 élèves. On leur a demandé s’ils sont pour ou contre les holebis et pourquoi. Le résultat est le suivant : 56 pour et 58 contre. Le reste des élèves ont répondu que ça leur est indifférent. Les raisons données par les élèves pour sont : « ce sont des gens comme les autres » « ils méritent autant de respect « « c’est leur vie , il font ce qu’ils veulent « , « tout le monde a son propre choix « « ils réagissent et sont comme les autres « « ils ont les mêmes sentiments, les même droits « « ce sont des gens normaux » etc ..
Les raisons contre sont : « ce n’est pas normal « « c’est défendu par ma religion » « c’est sale « « c’est répugnant » « ce n’est pas hygiénique » etc.

En 2004 une enquête similaire, mais plus élargie , a été faite par l’université d’Anvers. 41 412 jeunes venant de 183 écoles secondaires ont été interrogés.
Le résultat de cette enquête est le suivant : 60% à 70% des jeunes n’ont aucun problème à se faire des amis holebis ; 14% trouvent que les holebis ne peuvent pas se marier ; 40% à 50% trouvent qu’ils doivent avoir le droit d’éduquer un enfant. Avec les stéréotypes très négatifs sur les holebis, les jeunes ne sont pas d’accord, comme par exemple que les lesbiennes détestent les hommes. Par contre pour ceux moins négatifs ils sont d’accord, comme par exemple que les homos s’habillent bien.

Les résultats montrent que la discrimination des holebis est toujours active dans notre société , malgré qu’ils aient les mêmes droits. Ne pourrons - nous pas changer ça ?

Le Rycke Maguy, Devondel Catarina, Grazia Lena

Rejoins un de nos groupes-écoles actifs !

...

Je m’inscris