Fiche 1 : épreuves ludiques

Voici quelques épreuves à proposer aux mouvements de jeunesse. Ces épreuves sont à adapter en fonction de l’âge et de votre temps... Elles permettent d’aborder la culture chinoise et la situation des droits humains de façon ludique...

1) Ping-pong

Comme vous le savez certainement, les Chinois sont connus pour leur habileté à jouer au ping-pong. Faites rebondir 30 fois une balle de ping-pong sur une raquette. Si vous collez sur la raquette la photo d’un prisonnier chinois, le rebond de la balle peut évoquer la torture que subit la plupart des prisonniers en Chine.

2) Jeu de rôle à partir d’un cas de prisonnier / Signatures

Vous avez été accusé injustement d’un meurtre. Sous la torture, vous avez été obligé d’avouer ce crime que vous n’avez pas commis. Vous pouvez prendre comme exemple le cas évoqué dans le dvd sur la peine de mort en Chine fourni par Amnesty, ou prendre un autre cas, comme celui de Chen Guangcheng (voir le récit "Chen, une lumière dans la nuit", disponible chez Amnesty).

Organisez un jeu de rôle avec un policier, un juge et un prisonnier accusé. Phase 1 : le policier arrête un "prisonnier" (désigné au hasard) et l’emmène dans un endroit secret, la prison. Dès son arrestation et le début de son interrogatoire, des militants d’Amnesty essaient de le faire libérer. Pour cela, ils doivent rassembler 10 signatures de passants pour faire pression sur la justice chinoise. On peut aussi imaginer d’autres personnages, comme le juge, le président, les ambassadeurs... Vous pouvez aussi utiliser de vraies pétitions. Pour voir les dernières actions urgentes d’Amnesty sur la Chine, cliquez ici

3) Passage de frontières / Travaux forcés

Vous êtes Tibétains et avez tenté de fuire la Chine avec plusieurs de vos compatriotes. Malheureusement, des gardes frontières ont ouvert le feu sur votre groupe et fait prisonier les survivants dans un camp de rééducation par le travail (les fameux "laogai"). Là, on les oblige à faire des travaux, comme creuser des trous, construire une voie de chemin de fer,...

Organisez un jeu de passage de frontières, avec des gardes chargés d’attraper ceux qui essaient de passer.

4) Censure et internet / comment briser l’esprit de quelqu’un

Shi Tao est un journaliste chinois. Il est en prison, condamné pour 10 ans, pour avoir envoyé un mail critiquant le régime chinois à un site internet basé aux USA. Comment le gouvernement chinois s’y prend pour briser l’esprit de quelqu’un ?

 Lui enlever le droit de s’exprimer librement

Shi Tao a été arrêté et inculpé de "divulgation illégale de secrets d’État à l’étranger", une infraction formulée dans des termes extrêmement vagues, qui sert à arrêter des personnes qui n’ont fait qu’exprimer leurs opinions.

 Harceler sa famille

La femme de Shi Tao n’a pas pu supporter les interrogatoires quotidiens et les tactiques d’intimidation auxquels elle a été soumise. Des responsables des services de sécurité ont exercé sur elle une pression constante afin qu’elle divorce de son mari, ce qu’elle a finalement accepté de faire.

 Le priver de sa liberté

Pour avoir simplement envoyé un courriel, Shi Tao a été condamné à dix ans d’emprisonnement. La Chine détient actuellement le record du nombre connu de journalistes et de cyber-dissidents détenus dans le monde. Chaque courriel, chaque message instantané et leur conversation en ligne sont acheminés vers un routeur contrôlé par le gouvernement où le contenu de ce message est soigneusement examiné. Les responsables gouvernementaux peuvent filtrer, bloquer et même écarter des informations personnelles.

Créez un jeu sur la censure. Faites un jeu "Ni oui ni non". Si une personne dit le mot interdit, mettez la en prison... Ou proposez le jeu "Taboo", décrit dans la fiche 3

5) Grande muraille de Chine / Pyramide humaine

Longue de plus de 6000 kilomètres, la grande muraille de Chine a été construite entre-autre pour lutter contre les incursions des nomades Mongols du Nord. Pour symboliser la muraille, réalisez une pyramide humaine en faisant grimper les scouts les plus légers sur le dos des autres allignés à quatre pattes. Faites attention, de nombreux ouvriers et prisonniers sont morts d’épuisement pendant sa construction, il ne faudrait pas que vous subissiez le même sort !

6) La politique de l’enfant unique

Chen Guangcheng est un avocat chinois très connu pour avoir défendu les femmes victimes d’avortements forcés, pour avoir désobéi à la loi de l’enfant unique (un enfant par femme en ville, deux à la campagne). Il est aujourd’hui en prison à cause de son combat (voir le récit "Chen, une lumière dans la nuit", disponible chez Amnesty).

Ces femmes doivent souvent se cacher et cacher leur enfant. Si on les trouve, non seulement on les avorte de force (ce qui est en principe interdit par la loi chinoise) mais on inflige aussi aux familles des amendes très élevées.

Imaginez un jeu de cache cache où les femmes doivent se cacher des brigades spéciales qui cherchent les femmes qui désobéissent à la loi, ceux qu’on appelle les "démons qui entrent au village".

7) Faire la différence entre la richesse d’une culture ou d’une population et les actions négatives du gouvernement

La culture chinoise est très riche et il est important de montrer que tout n’est pas négatif en Chine. Amnesty dénonce les violations en Chine, comme partout ailleurs dans le monde, mais ne veut aucunement diaboliser une culture ou une population. Vous pouvez illustrer certains apports positifs de la Chine :

 La médecine chinoise est très ancienne, l’élaboration remonte à environ 3000 ans avant J-C. Elle s’appuie en pratique sur des éléments thérapeutiques primordiaux : l’acuponcture, la diététique, le massage traditionnel chinois, le Qi Gong (gymnastique chinoise) et la pharmacopée qui comprend la phytothérapie, c’est-à-dire le traitement des maladies par les plantes. Cherchez et ramenez 10 feuilles d’arbres ou d’arbustres différentes pour illustrer les milliers de plantes, décoctions et poudres qui font partie de la phytothérapie chinoise.

 La cuisine chinoise : demandez aux jeunes de citer 5 plats ou ingrédients chinois (ex : les pâtes, le thé, le riz, le canard laqué,...)

 Les inventions chinoises : demandez aux jeunes de citer 3 inventions chinoises (ex : La boussole, le cerf-volant, le papier, la poudre à canon...).

 La culture chinoise : le cinéma, la littérature, le théâtre, la musique : la Chine a apporté beaucoup à la culture mondiale. Pour trouver des exemples, vous pouvez consulter le dossier pédagogique sur la Chine (chapitre 4), en cliquant ici

Rejoins un de nos groupes-écoles actifs !

...

Je m’inscris