Un militant chinois, Zhao Lianhai, risque la torture

Zhao Lianhai, père d’un petit garçon rendu malade par un lot de lait en poudre contaminé en Chine en 2008, mène campagne pour que la justice soit rendue aux autres familles touchées. Il a été arrêté le 13 novembre à son domicile dans la capitale chinoise, Pékin, et il est actuellement détenu au poste de police du district de Daxing, dans cette même ville. Zhao Lianhai est un prisonnier d’opinion et risque de subir des actes de torture ou d’autres mauvais traitements.

Ecrire

Le 13 novembre vers 22 h 30, douze policiers sont entrés au domicile de Zhao Lianhai et ont voulu le placer en détention. Lorsqu’il a refusé de coopérer avec eux parce que leur intervention était contraire à la loi, ils l’ont arrêté, et certains des policiers l’ont conduit au poste de police du district de Daxing tandis que d’autres sont restés pour fouiller son domicile. Ils ont saisi deux ordinateurs, des clés USB, des DVD, des T-shirts de campagne, un appareil photo, un magnétoscope et un carnet d’adresses appartenant à Zhao Lianhai.
L’avocat de Zhao Lianhai n’a pas encore pu lui rendre visite.

Les parents dont les enfants sont tombés malades et dans certains cas sont morts après avoir consommé des produits laitiers contaminés par la mélanine (un produit chimique) en 2008 mènent campagne depuis pour que la justice leur soit rendue. Le fils de Zhao Lianhai figurait parmi les victimes de cette contamination, et cet homme a été l’un des chefs de file de la mobilisation des familles touchées. Il a organisé un groupe d’entraide entre parents, une campagne en faveur de bilans de santé réguliers pour les victimes, et il a créé un site Internet appelé « bébés atteints de calculs rénaux » (http://www.jieshibaobao.com). Zhao Lianhai a également aidé des parents à intenter une action en justice contre les sociétés qui avaient produit le lait contaminé, en rassemblant et en structurant des informations sur chaque cas.

En Chine, les défenseurs des droits humains qui essaient de rendre compte des violations, qui remettent en question des mesures jugées politiquement sensibles, ou qui tentent de rallier d’autres personnes à leur cause, risquent fortement de subir des atteintes à leurs droits fondamentaux. De nombreux militants, considérés par Amnesty International comme des prisonniers d’opinion, sont emprisonnés après des procès injustes, tandis que d’autres, de plus en plus nombreux, sont assignés à domicile et soumis à une surveillance intrusive de la police, avec des gardes postés en permanence autour de chez eux.
Ces pratiques – contrôles policiers, surveillance et arrestations arbitraires – sont de plus en plus employées par la police contre les militants et les membres de leurs familles, en particulier à l’occasion de manifestations publiques importantes. Avant la visite du président américain Barack Obama en Chine le 16 novembre, des policiers ont été postés devant les domiciles de nombreux militants et signataires de pétitions à Shanghai, à Pékin et dans d’autres villes, en ont arrêtés certains et en ont conduits d’autres hors de la capitale

MODELE DE LETTRE (à envoyer avant le 29 DÉCEMBRE 2009)

WEN Jiabao Guojia Zongli
The State Council General Office
2 Fuyoujie, Xichengqu
Beijingshi 100017
République populaire de Chine

Monsieur le Premier Ministre,

Je suis un jeune de ............... (nom de l’école), en Belgique.

Je me permets de vous écrire en tant que membre d’Amnesty International.

Je vous écris pour vous demander de libérer immédiatement et sans condition Zhao Lianhai, qui est privé de liberté pour n’avoir fait qu’exercer pacifiquement son droit à la liberté d’expression et de réunion.

Veuillez garantir que cet homme ne sera pas torturé ni soumis à d’autres formes de mauvais traitements et faire le nécessaire pour qu’il lui soit permis de parler à sa famille et son avocat, ainsi que de recevoir tous les soins médicaux dont il pourrait avoir besoin.

Veuillez aussi arrêter d’empêcher les défenseurs des droits humains d’exercer leur liberté d’expression.

J’espère que vous tiendrez compte de ma demande et espère recevoir au plus vite une réponse.

Veuillez agréer, Monsieur le Premier Ministre, l’expression de mes salutations les plus distinguées.

Nom et prénom : .......................

Adresse : .......................

Pistes pédagogiques

Fiche pays sur le site d’Amnesty.

Livre : Vingt fragments d’une jeunesse vorace, de Xiaolu Guo. Plus d’informations ici.

http://www.amnestyinternational.be/doc/article15631.html

http://www.amnestyinternational.be/doc/article15470.html

[Tien’anmen, 20 ans d’impunité].

Agir

Dessinez votre soutien à Zhao Lianhai et sa famille.

Rejoins un de nos groupes-écoles actifs !

...

Je m’inscris