Et si on mettait ton frère en prison...

Heureusement, cela ne risque pas d’arriver...

Mais sais-tu que des milliers d’enfants sont battus, violés, torturés simplement parce que leurs parents s’opposent au pouvoir dans leur pays ?

D’autres enfants sont montrés du doigt et maltraités parce qu’ils appartiennent à un groupe minoritaire (ils ne parlent pas la même langue ou ne pratiquent pas la même religion que la majorité).

Certains enfants sont même condamnés à mort !

Lorsqu’ils sont jugés, les enfants n’ont pas toujours le droit de se défendre. Parfois, on les force à avouer une chose qu’ils n’ont pas faite, ou on invente des preuves contre eux. Après un procès truqué, ils peuvent se retrouver en prison avec des adultes, ce qui est normalement interdit par la Convention des droits de l’enfant.

Tu te demandes peut-être ce que tu peux faire ?

Amnesty International propose aux élèves de 5ème et 6ème primaire d’écrire en classe une lettre par mois (sauf en juillet et en août) pour défendre des enfants et leur famille victimes d’injustice. Vous pourrez envoyer ces lettres aux personnes responsables, des chefs d’Etat, des ministres, des juges ou des chefs de la police.

Avec ta classe ou à la maison, tu peux aussi envoyer des dessins ou des cartes directement aux prisonniers, pour leur dire que tu penses à eux, que tu ne les oublies pas.

Pour recevoir de la documentation sur les actions urgentes d’Amnesty pour le primaire, envoie-nous un message e-mail avec ton nom et ton adresse et le nom de ton école en cliquant ici, ou parles-en à ton professeur. 

Enfin, tu peux cliquer ici sur les bonnes nouvelles pour savoir quelles personnes ont été libérées grâce à toutes les actions urgentes d’Amnesty envoyées par des gens du monde entier.

Tu trouveras ici les dernières actions d’Amnesty envoyées aux écoles primaires.

Rejoins un de nos groupes-écoles actifs !

...

Je m’inscris