BANGLADESH : UN ÉCRIVAIN ET SON FILS MENACÉS DE MORT (AUP été 04)

Amnesty International est gravement préoccupée par la sécurité de Humayun
Azad, écrivain et conférencier, ainsi que par celle de son fils, Anannyo
Azad, qui est âgé de seize ans, et des membres de leur famille. En effet,
Humayun Azad a été victime d’une agression en février 2004, son fils a été
enlevé le 24 juillet, et la famille a reçu des menaces de mort.

Londres, le 26 juillet 2004

Le 24 juillet, Anannyo Azad a été enlevé par trois hommes non identifiés
vers 16 h 15 dans une rue située non loin de son domicile à Dacca. Il a été
entraîné de force dans une allée et, selon un article paru dans le Daily
Star, questionné au sujet des déplacements de son père : “ Ils voulaient des
informations sur le prochain voyage à l’étranger qu’effectuera mon père mais
j’ai refusé de leur révéler quoi que ce soit. Ils se sont mis en colère et
l’un d’eux m’a giflé et a cassé mes lunettes ; il a déclaré qu’ils ne me
libéreraient que lorsque je leur aurais tout dit au sujet de ce voyage. ”
Anannyo Azad a finalement réussi à s’échapper au bout de deux heures
environ, en sautant par-dessus un mur.

Le lendemain, un appel téléphonique anonyme a été reçu au domicile familial.
Le correspondant a dit à Humayun Azad : “ Une bombe doit exploser
maintenant. Enfuyez-vous, enfuyez-vous vite ! ” Les inquiétudes quant à la
sécurité de la famille sont d’autant plus vives que Humayun Azad a été
agressé au début de l’année. Le 27 février, trois individus non identifiés
lui ont donné trois coups de couteau qui l’ont grièvement blessé ; il a dû
recevoir d’importants soins médicaux au Bangladesh et à Bangkok. Il est
retourné à Dacca au début du mois de mai et son état de santé
s’améliorerait. Des policiers montent la garde devant son domicile depuis
cette agression. Les auteurs de cet acte et des menaces reçues par la
famille n’ont toujours pas été identifiés.

INFORMATIONS GÉNÉRALES
Humayun Azad et sa famille reçoivent des menaces depuis que ce dernier a
publié un livre intitulé Pak Sar Zamin Saad Baad (les premiers mots de
l’hymne national pakistanais). Ce livre s’inspire de l’histoire de groupes
religieux du Bangladesh qui ont collaboré avec l’armée pakistanaise au cours
de la guerre d’indépendance en 1971. Des groupes islamistes se seraient
offensés de certains passages du livre qui, selon eux, font référence de
manière allégorique et déshonorante à leurs propres activités. Ils ont
commencé par protester contre la publication de ce livre puis ont fait
pression, sans succès, pour que soit adoptée une loi sur le blasphème
permettant d’interdire de telles publications (voir le communiqué de presse
du 4 mars 2004, index AI : ASA 13/002/2004, NWS 052). Le 25 juillet, Humayun
Azad a appris par un article de presse qu’un dirigeant islamique membre du
Parlement aurait déclaré, lors d’un rassemblement public, qu’il allait
devoir faire face aux terribles conséquences de ses écrits.

MODELE DE LETTRE

PERSONNES CONCERNEES :

 Humayun Azad (h), écrivain et conférencier
 Anannyo Azad (h), seize ans,
 ainsi que les membres de leur famille

DANS LES LETTRES que vous ferez parvenir le plus vite possible aux destinataires mentionnés ci-après (en anglais ou dans votre propre langue) :

 dites-vous gravement préoccupé par la sécurité d’Anannyo Azad, ainsi que
par celle de son père, Humayun Azad, et des autres membres de sa famille ;

 priez instamment les autorités de fournir une protection appropriée et
efficace aux membres de cette famille ;

 engagez-les à mener une enquête indépendante et impartiale sur
l’enlèvement d’Anannyo Azad, sur les menaces de mort reçues par la famille
et sur l’agression dont Humayun Azad a été victime le 27 février ;

 exhortez-les à déférer à la justice ceux qui sont impliqués dans
l’enlèvement, l’agression et les menaces de mort ;

 appelez les autorités à empêcher qu’au Bangladesh les personnes qui
expriment pacifiquement leurs opinions ne soient victimes d’agressions et de
menaces de mort.

APPELS À :
Première ministre :
Prime Minister Begum Khaleda Zia
Office of the Prime Minister
Gona Bhaban, Old Sangsad Bhaban, Tejgaon
Dhaka
Bangladesh
Fax : +880 2 8113244 / 8113243 / 9133722
Formule d’appel : Dear Prime Minister, / Madame la Première Ministre,

Ministre de l’Intérieur :
Md. Lutfuzzaman Babar
State Minister for Home Affairs
Ministry of Home Affairs
Bangladesh Secretariat
Building4
Dhaka,
Bangladesh
Fax : +880 2 861 9667
Formule d’appel : Dear Minister of State, / Monsieur le Ministre,

Ambassade de la République populaire du Bangladesh
Rue J. Jordaens, 29/31
1000 Bruxelles
Fax : 02/646 59 98
Email : b.doot.brussels@skynet.be bdootbrussels@freegates.be

PRIÈRE D’INTERVENIR IMMÉDIATEMENT.

Rejoins un de nos groupes-écoles actifs !

...

Je m’inscris