45 habitants du village d’Umm al Kheir expulsés, dont 30 enfants (AUP 11/08)

Umm al Kheir est un village situé dans les collines du sud d’Hébron, en Cisjordanie. Le 29 octobre, l’armée israélienne a démoli six (6) maisons et des enclos pour animaux

Suite à cet acte, Ali et son frère Salem Muhammad al Hathaleen, leurs proches et ceux de Suleiman et Salem Eied al Hathalenn sont sans logement et Amnesty International s’inquiète pour leur santé et leur sécurité, surtout que l’hiver approche et que le climat devient froid et pluvieux.
Le Bureau de la coordination des affaires humanitaires des Nations Unies (OCHA), l’Office de secours et de travaux des Nations Unies pour les réfugiés de Palestine dans le Proche-Orient (UNRWA) et le Comité international de la Croix-Rouge (CICR), qui se sont rendus sur place juste après l’opération de démolition, ont fourni des tentes et d’autres produits de première nécessité aux habitants d’Umm al Kheir. Mais, tout cela est insuffisant.

INFORMATIONS GENERALES

Depuis plusieurs années, Israël exerce des pressions sur les palestiniens vivant dans les territoires occupés. L’armée israelienne force les palestiniens à quitter ces zones en refusant de leur accorder des permis de construire ou en
détruisant purement et simplement leurs maisons et autres constructions réservées aux animaux. Les personnes expulsées sont privées d’accès à l’eau propre, l’électricité et à d’autres services indispensables. De plus, l’armée leur impose des restrictions très strictes à leur liberté de mouvement. Ces actions portent atteintes à de nombreux droits humains qui sont prévus par la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme.

MODELE DE LETTRE

Monsieur,

Nous sommes des enfants de l’école de… et sympathisants d’Amnesty International.

Nous sommes profondément préoccupés par les démolitions de maisons et les expulsions systématiques de populations, comme celle qui vient encore d’avoir lieu le 29 octobre à Umm al Kheir, près d’Hébron. Des familles entières n’ont plus de logement et sont exposées à l’insécurité et à des dangers liés à leur santé. Nous vous supplions donc de permettre aux villageois de reconstruire leur maison.

Aussi, nous vous prions d’annuler les ordonnances de démolition et de mettre fin à ce système qui détruit l’avenir de plusieurs familles palestiniennes.

Nous demandons enfin de retirer aux autorités militaires israéliennes le pouvoir de réglementer les constructions dans certaines zones de la Cisjordanie et dans le reste des territoires palestiniens occupés.

Nous espérons vraiment que vous tiendrez compte de nos demandes.

Veuillez agréer, Monsieur… l’expression de notre haute considération.

Classe de :

Adresse :

Signature :

APPELS À :

Ministre de la Défense :
Ehud Barak
Minister of Defence
Ministry of Defence, 37 Kaplan Street,
Hakirya, Tel Aviv 61909,
Israël
Fax : +972 3 691 6940
Courriers électroniques : minister@mod.gov.il
Formule d’appel : Dear Minister, / Monsieur le Ministre,

Président de l’État d’Israël :
President Shimon Peres
President of the State of Israel
The Office of the President
3 Hanassi Street, Jerusalem 92188,
Israël
Fax : +972 2 561 1033 ou +972 2 566 4838
Courriers électroniques : public@president.gov.il president@president.gov.il
s_peres@netvision.net.il www.president.gov.il
Formule d’appel : Dear President, / Monsieur le Président,

Commandant de la Cisjordanie :
Major General Gadi Shamni
Commander, West Bank
Central Commander Office 64,
Military Mail 02367 – IDF,
Israël
Fax : +972 2 5305741
Formule d’appel : Dear Major General, / Monsieur,

Ambassade de l’Etat d’Israël
Avenue de l’Observatoire 40,
1180 Bruxelles
Fax : 02.373.56.17
Email : info@brussels.mfa.gov.il

PRIÈRE D’INTERVENIR IMMÉDIATEMENT. APRÈS LE 11 DÉCEMBRE 2008, VÉRIFIEZ AUPRÈS DE VOTRE SECTION S’IL FAUT ENCORE INTERVENIR. MERCI.

PISTES PEDAGOGIQUES

La Déclaration Universelle des Droits de l’Homme du 10 décembre 1948

Article 25
1. Toute personne a droit à un niveau de vie suffisant pour assurer sa santé, son bien-être et ceux de sa famille, notamment le logement.

Le droit au logement : Le droit au logement est un droit fondamental. Le droit au logement comprend le droit à un lieu où l’on puisse vivre en sécurité, dans la paix et la dignité. Nous avons aussi le droit à un logement suffisant. C’est-à-dire, un logement où il y a suffisamment d’espace, une bonne sécurité, la protection contre les éléments naturels et les risques sanitaires, une aération convenable et tout cela pour un coût raisonnable. Mais aussi, la sécurité légale de l’occupation – notamment la protection contre l’expulsion, le harcèlement et les menaces. En mai 2003, le Comité des droits économiques, sociaux et culturels était très préoccupé par les pratiques d’Israël qui ne respecte pas le droit au logement des Arabes israéliens, notamment les Bédouins, et des Palestiniens dans les Territoires occupés.

Article 13
1. Toute personne a le droit de circuler librement et de choisir sa résidence à l’intérieur d’un Etat.

Tout comme le droit au logement, tu verras aussi que le droit au mouvement ou la liberté de mouvement est aussi un droit fondamental pour l’homme. La liberté de mouvement comprend le droit de partir et de revenir, le droit d’aller étudier ailleurs, rendre visite à tes amis, ta famille… Tu as aussi le droit de te déplacer pour chercher du travail ou pour travailler.

Article 17
1. Toute personne, aussi bien seule qu’en collectivité, a droit à la propriété.
2. Nul ne peut être arbitrairement privé de sa propriété.

Tu aimerais sûrement avoir ta propre voiture, ta propre maison… enfin bref, tout ce dont tu aimes et qui constitue la catégorie des biens. Tes parents t’on certainement conseillé de bien apprendre tes leçons pour les avoir. Eh bien ! cet article de la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme te dis aussi que tu as le droit à un bien qui est toi, pas à quelqu’un d’autre.
Aussi, ce même article te permettra de conserver ton bien et défendra quiconque essayera de te le prendre.

Connais tu l’histoire de la Palestine ? Des territoires occupés ?

Non ?

Alors un peu de cours d’histoire…
Saches que la « Palestine » désignait autrefois le territoire situé géographiquement entre la mer Méditerranée et le fleuve du Jourdain. Mais, le conflit avec Israël qui dure depuis la fin de la deuxième guerre mondiale a entraîné un morcellement du territoire. Israël a pris certaines parties de la Palestine et continue d’en prendre pour construire ce qu’on appelle des « colonies juives » ou communautés de peuplement établies par l’Etat d’Israël. Les méthodes qu’utilise l’armée israélienne pour faire partir les habitants sont la démolition des maisons, l’interdiction de reconstruire, les menaces et les pressions de toutes sortes. Présentement, la Palestine compte une portion de territoire près de la Méditerranée appelée la « Bande de Gaza », et une autre partie appelée la Cisjordanie. Il existe aussi de nombreux villages palestiniens en Israël. La Palestine ne compte plus que 6236 km², alors qu’elle avait à l’origine une surface proche de celle de la Belgique.
Maintenant que tu as une idée sur l’ancienne Palestine, saches aussi que les territoires occupés sont constitués simplement par toute la partie de l’ancienne Palestine où Israël a installé ses colonies. Ce sont tous les territoires, à l’intérieur de la Palestine, qui sont sous contrôle des autorités israéliennes.

Rejoins un de nos groupes-écoles actifs !

...

Je m’inscris