Pour un meilleur contrôle du commerce des armes

POUR un MEILLEUR Contrôle du Commerce des Armes Légères !

Pétition électronique sur www.controlarms.be

Pour avoir un compte-rendu de la manifestation du 3 mars rassemblant des jeunes d’Amnesty et des Magasins du Monde Oxfam, cliquez ici.

Oxfam, Amnesty International et le RAIAL (Réseau d’Action International sur les Armes Légères) font campagne en faveur d’un traité international sur le commerce des armes pour une véritable protection des populations. L’idée de la campagne n’est pas de s’opposer radicalement contre les armes. Les hommes se battent entre eux depuis toujours et les armes font parties de notre réalité. Dans certaines situations, elles peuvent êtres utiles pour faire régner l’ordre et le calme au sein des communautés humaines.

Toutefois, nous condamnons les transferts d’armes qui engendrent des coûts humains très élevés dont 90 % des victimes sont des femmes et des enfants. Les conséquences du commerce non contrôlé entraînent des terribles répercussions sur l’éducation, la nutrition et l’équilibre psychologique des sociétés civiles. Les armes qui tombent entre de mauvaises mains empêchent l’accès aux hôpitaux, aux champs, aux marchés, à l’éducation. À court terme, cela provoque la malnutrition et un taux de mortalité infantile élevé. À long terme, ces armes sont responsables de l’illettrisme, de l’augmentation des risques d’épidémie, de la pauvreté et de la mauvaise gouvernance. La culture de la violence se nourrit d’elle-même. Lorsque les conflits et l’anarchie s’installent, le pays sombre dans le chaos, prenant en otages la démocratie et la liberté, et provoquant l’arrêt du développement.

Dans le cadre de la campagne, nous vous proposons :

Dans un premier temps, de signer la pétition électronique présente sur le site de www.controlarms.be, afin de persuader les gouvernements de signer un Traité International sur le Commerce des Armes (A.T.T).
Pour une bonne organisation, nous vous encourageons de choisir un élève responsable qui rassemblera les signatures manuscrites pour ensuite les encoder sur la pétition électronique. Cette pétition vous propose d’y mettre votre photo en plus de votre nom. Le défi est de battre le record d’un million de visages soutenant cette campagne !

 Dans un deuxième temps, de se réunir nombreux le mercredi 03 mars 2004 pour une journée d’information et d’action ( voir programme ). Une manifestation aura lieu sur la place d’Armes dans le centre de Namur, dans le but de sensibiliser la population et plus particulièrement les autorités locales afin de les encourager à maintenir un haut niveau de contrôle du commerce des armes légères.
Nous vous invitons chaleureusement à y participer ! En attendant, nous vous suggérons d’aborder entre vous le thème du commerce des armes légères. Vous pourriez penser à quelques idées ludiques et amener le 03 mars quelque chose avec vous.

Matériel pédagogique pour l’enseignement secondaire :

Fiche thématique :
Nous joignons à ce dossier une fiche thématique réalisée par la Croix-Rouge sur les armes légères. La fiche permettra aux élèves de prendre connaissance des données et des faits objectifs et juridiques concernant le thème.

Films :

 Bowling for Columbine de Michael Moore. (Médiathèque, video club ou contacter Libération Film a.s.b.l)

 Elephant de Gus Van Sant. ( Actor’s studio à Bxl, Ciné - club éducatif et culturel de Mons, Ciné Galerie et Le Churchill à Liège, le Forum à Namur )

 L’adieu aux armes, NISAT, 1999, 28 min. ( disponible au GRIP )

 La Cité de dieu de Fernando Meirelles, film brésilien, 2002,129 min. (Médiathèque ou video club)

Sites internet :
www.unicef.org/smallarms/exhibit/index_low.html
www.grip.org
www.controlarms.be
www.amnestyinternational.be
www.amnestyusa.org/arm
www.croix-rouge.be

Pour visionner une courte vidéo sur la violence armée, rendez-vous sur :
http://emedia.amnesty.org/arms_running.ram

Documents, ouvrages :

Dossier documentaire du GRIP : " Enfants soldats, armes légères et conflits en Afrique - Les actions de la coopération au développement de l’Union européenne et de la Belgique ", 48 p. Collection " Les Rapports du GRIP " n° 2003/3.

" Armes légères : 500 000 morts par an. Campagne européenne pour l’amélioration du contrôle des transferts d’armements. " ( Document pdf disponible sur le site du GRIP )

" Armes légères, conséquences fatales " - Comprendre pour agir, en collaboration avec Justice et Paix et CDRPC, Les Livres du GRIP, 2003, 112 p.

Adresses utiles :
Libération Film asbl, rue Dupont 67, 1030 Bruxelles. Tel/fax : 02/2174847.
GRIP, rue Van Hoorde 33, 1030 Bruxelles. Tel : 02/2418420.

Propositions ludiques :

-Collage-

Nous vous proposons également de constituer des panneaux mobiles, pour la journée du 03 mars, sur lesquels vous pourriez coller vos photos. A partir de vos photos, cela peut être intéressant de créer un collage qui ait un effet visuel marquant. Pour faciliter la démarche le plus simple serait de vous procurer un appareil numérique ou un polaroïd. L’appareil numérique vous permet de télécharger votre photo sur le site de la pétition. Si cela n’est pas possible, dessinez-vous !

Suggestion :
Tracer une silhouette humaine avec une mitraillette sur un grand panneau.
Remplir le visage et le corps de plusieurs photos d’élèves ayant signés la pétition.
Coller des cartouches d’encre sur le tracé de la mitraillette.
Coller les signatures à côté de l’arme.

-Armes en plastique -

Par ailleurs, si vous possédez chez vous des vieilles armes en plastique (pistolets à eaux, etc.), vous pourriez les apporter dans votre école. Elles peuvent faciliter votre imagination à trouver des idées de jeux, ou dans une démarche plus artistique vous pourriez réaliser une " sculpture ", un assemblage de ces jouets évoquant la thématique des armes légères. Merci d’apporter un maximum d’armes jouets avec vous à la journée du 03 mars à Namur.

-Action dans la cour de récré-

Une idée à creuser : trouvez une dizaine de jeunes volontaires. Après un bruit de pétard ou un autre signal sonore, ces élèves se couchent par terre, comme s’ils étaient blessés, au plein milieu de la récréation. En principe, les élèves qui ne sont pas au courant de l’action se demandent ce qui se passe. C’est alors qu’interviennent deux ou trois élèves qui expliquent qu’il s’agit d’une action d’Amnesty qui vise à soutenir un traité pour limiter le commerce des armes dans le monde...Demandez aux jeunes de vous rejoindre à un endroit où ils peuvent participer à l’action. A vous de trouver les mots qui frappent, le scénario idéal, les professeurs complices... N’oubliez pas de demander l’autorisation de votre direction !

-Atelier de théâtre -


Cette action peut être combinée avec la précédente. Vous pouvez mettre en scène une improvisation ou un sketch très simple à partir des phrases suivantes :

 " En Ouganda, un AK-47 (Kalashnikov) coûte le prix d’un poulet ou un sac de maïs au Mozambique. "

Réfléchissez au sens de cette phrase, à son absurdité.
Pensez aux causes et aux conséquences que cette phrase peut illustrer :
Qu’est-ce qui fait que dans ces pays une kalashnikov coûte le prix d’un poulet ?
Devant cette réalité, essayez de vous interroger sur les conséquences qui peuvent en résulter.

 " Les armes. Bijoux de la terreur. "

 " Le pyromane est appelé à jouer le rôle du pompier. "
( pour comprendre cette phrase, voir " Une affaire de gros sous " au verso de l’affiche Dazibao )

À propos de théâtre :
"Allah n’est pas obligé", une pièce qui parle du problème des enfants
soldats, est à l’affiche du Théâtre de Poche, du 15 janvier au 21 février
2004. Des matinées scolaires sont prévues tous les jeudis à 14h30 au prix de
6,5 € par élève. Informations : http://www.poche.be/
Réservations au 02/649 17 27


- Parcours de réflexion

En annexe, nous joignons plusieurs phrases qui soulignent des points clés liés au problème du commerce des armes. Ces points de réflexion peuvent nourrir vos discussions et débats. Si vous trouvez des phrases slogans ou des idées de dessins illustrant le thème, n’hésitez pas à enrichir les quelques phrases que nous vous proposons ! Vous pourriez réaliser une sorte de parcours qui montre l’évolution de votre réflexion : partir de la réalité, de constats ; mettre en évidence les nœuds du problème ; proposer des solutions ou des issues qui vous sembleraient possibles. Vous pourriez délimiter un espace et organiser ce parcours sous forme de jeu de piste ou d’épreuves à passer.
Téléchargez :

RTF - 577 ko

Vous pouvez également télécharger un poster disponible sur pdf :

PDF - 143.8 ko

Rejoins un de nos groupes-écoles actifs !

...

Je m’inscris