Agir via des voyages ou des échanges internationaux

 En été 2005, 15 jeunes de différentes écoles ont participé à une rencontre organisée par la section israélienne d’Amnesty. Pendant dix jours, ils ont suivi une formation sur différents aspects des droits humains, et confronté leurs idées avec celles de jeunes israéliens, palestiniens, et allemands. Pour plus d’infos sur ce projet, clique ici : http://blogisrael.amnestyinternatio...

 A Athus, le groupe-école de l’Institut Cardijn-Lorraine a organisé une visite du secrétariat international d’Amnesty à Londres, afin de rencontrer le chercheur qui suit le cas d’un prisonnier sud-coréen.

 À Schaerbeek, le groupe de l’Institut Saint Dominique noue des liens avec des jeunes d’Amnesty au Québec, leur rend visite puis les invite en Belgique... Waah, c’est super quand Amnesty devient International !

 Idem pour le groupe étudiant Amnesty de l’UCL qui a rendu visite aux groupes étudiants québecois, grâce à l’aide de l’agence Québec-Wallonie-Bruxelles.

 Les jeunes des groupes-écoles peuvent aussi participer aux « youth camp » organisés par Amnesty. Ainsi, en juillet 2001, Julie de l’antenne Emile Jacquemain représentait la Belgique francophone au sein d’un groupe de 80 jeunes venus de toute l’Europe. Ils se sont réunis en Slovénie, dans un petit paradis, pour confronter leurs expériences et apprendre de nouvelles techniques. Depuis, ils continuent à s’échanger des infos et à se donner des tuyaux. Si vous comprenez l’anglais, vous pouvez avoir un apperçu de leurs discussions sur le site www.amnestysummercamp.nl/

 Vous pouvez entrer en contact avec des jeunes d’une autre section d’Amnesty. Et les sections d’Amnesty, il y en a un peu partout. Pour avoir la liste, clique ici

 Sortez de votre école, organisez la visite d’une expo, allez voir un film au cinéma ou une pièce de théâtre sur un thème lié à Amnesty.

Rejoins un de nos groupes-écoles actifs !

...

Je m’inscris