Triste anniversaire

Guantánamo, 10 ans déjà...

La prison de Guantánamo a été construite le 11 janvier 2002 sur la base américaine de Cuba et était destinée à y enfermer les "combattants ennemis" capturés par les Forces Américaines dans le cadre de la "guerre contre le terrorisme".

Les droits les plus fondamentaux des prisonniers y sont bafoués.
Au mépris du droit international les prisonniers y sont détenus sans inculpation et sans jugement.

Suite aux attentats du 11 septembre 2001, le président américain George W Bush déclare la "guerre contre le terrorisme".

Suite à cela, la prison de Guantánamo ouvre ses portes et est destinée à y enfermer toute personne suspectée de terrorisme sans inculpation, sans jugement et sans pouvoir avoir recours à un avocat au mépris du droit international.

Des traitements cruels et inhumains

Les prisonniers ont été soumis à des traitement cruels, inhumains et dégradants qui s’apparentent à des actes de torture.

Ces actes ont conduit à la mort de plusieurs d’entre eux parce que le président Bush avait autorisé le recours à des "méthode dures d’interrogation".

Les prisonniers n’ont pas le droit de recevoir de visite et sont enfermés plus 22 heures par jours.

Une prison Hors-la-loi

Malgré les scandales et les promesses du président Barack Obama (le 22 janvier 2009 il signe un décret qui prévoit de fermer le camp de Guantánamo), on estime à plus de 170 personnes détenues encore aujourd’hui dans cette prison pour un temps illimité et sans procès.


Amnesty International demande la fin des détentions à Guantánamo Bay, un procès équitable pour les prisonniers qui y sont encore détenus et l’abandon des commissions militaires.

Le 11 janvier 2012, nous nous sommes rassemblés pour réclamer la justice

TOI AUSSI AGIS ET SIGNE LA PÉTITION EN LIGNE

Rejoins un de nos groupes-écoles actifs !

...

Je m’inscris