« Que prendriez-vous avec ? »

Si tu devais quitter ton pays pour un long voyage et ne pouvais emmener qu’une seule chose avec toi, qu’est-ce que ce serait ? »
Voici la question posée aux migrants au Mexique par Amnesty International et tu vas voir que leur réponse est plutôt surprenante...

Cette question te paraît peut être drôle ou surprenante à première vue. Tu te l’es même peut être déjà posée avec tes amis en pensant à un voyage imaginaire. Mais sache que tous les jours, des milliers de personnes se le demandent pourtant réellement.

JPEG - 38.9 ko
Amérique central
(Carte : Nicolas Catonné / RFI)
Les migrants traversent des kilomètres, dans des conditions déplorables afin d’atteindre le Mexique.

Fuyant la misère et l’insécurité dans leur pays et malgré les risques d’enlèvements, de viols et même de meurtres, des milliers de personnes originaires d’Amérique centrale traversent le Mexique du sud au nord dans l’espoir d’atteindre finalement les États-Unis. L’espoir de toucher du bout des doigts le rêve américain est plus fort que tout.

Bien trop souvent, cependant, leurs rêves tournent au cauchemar. Une fois arrivés à la frontière mexicaine ou aux États-Unis, ils se retrouvent privés de leurs droits, sans papiers, et condamnés à vivre en marge de la société. Cette situation dramatique leur vaut d’être surnommés "les invisibles".

« Vous ne pouvez pas vous imaginer que vos rêves peuvent s’envoler en un instant au cours de ce voyage. »
Un migrant du Salvador se trouvant au Mexique en 2009.

Aussi surprenant que cela puisse être, quand Amnesty International a demandé à ces migrants ce qu’ils choisiraient d’emporter s’ils ne pouvaient prendre qu’une seule chose en quittant leur pays, ils ont répondu : « des chaussettes ».

Avoir de bonnes paires de chaussettes est une nécessité pour ses migrants, qui parcourent des centaines de kilomètres, et pour qui une ampoule mal soignée peut avoir de graves conséquences.

Amnesty te propose d’agir pour eux en achetant des chaussettes en ligne, qui seront ensuite envoyées par Amnesty à un abri pour migrants au Mexique.

Achète une paire de chaussette

plus d’infos

Rejoins un de nos groupes-écoles actifs !

...

Je m’inscris