La pauvreté c’est aussi une affaire de droits humains ! Un toit pour tous ?

JPEG - 177 ko
source : AI

Avec la crise, de nombreuses personnes perdent leur emploi chaque jour ou éprouvent des difficultés à payer leurs factures. Cette réalité touche de plus en plus de personnes, partout dans le monde. La pauvreté engendre d’autres aspects comme la discrimination, l’exclusion mais aussi la faim, la maladie, ou encore le fait pour les enfants de ne plus être scolarisés. Souvent, des personnes sont forcées de quitter leur habitation et n’ont plus d’endroit où dormir. Ils se réfugient alors dans des endroits insalubres. Par exemple, rien qu’en Belgique, 2 personnes sur 10 vivent dans des logements qui ont des problèmes de moisissures aux murs ou de sol plein d’humidité.Tous ces aspects sont autant de violations des droits humains et Amnesty s’en préoccupe.

Le travail d’Amnesty se base sur une vision d’un monde dans lequel toute personne jouit de l’ensemble des droits inscrits dans la Déclaration universelle des droits de l’homme et les autres textes internationaux relatifs aux droits humains.

Il ne faut pas croire que cela n’arrive qu’aux autres ou que ce n’est que dans les pays pauvres. En Belgique, en 2006, on considérait que 15% de la population vivait dans la pauvreté. Pour pouvoir te faire une idée de ce calvaire, tente de répondre aux questions sur le « piège de la pauvreté » en cliquant sur l’image ci-dessous !

Le jeu est disponible en plusieurs langues ;)

Rejoins un de nos groupes-écoles actifs !

...

Je m’inscris