La campagne bougies 2010 : merci d’avoir allumé votre flamme

Cette année encore, vous avez été nombreux à avoir allumé votre flamme durant la campagne Bougies d’Amnesty International.

Des centaines de militants et de bénévoles ont une fois encore affronté le froid et la neige pour faire de cette campagne une réussite.

JPEG - 46 ko
Institut Saint Dominique @Philippe Massart

Vous le savez, la mission d’Amnesty International est, et reste depuis bientôt 50 ans de faire la lumière sur des violations des droits humains qui, sans elle, resteraient oubliées et impunies. Jour après jour, l’organisation enquête, part à l’écoute des plus faibles, de celles et ceux que l’on enferme pour leurs opinions ou leurs origines et croyances, ou de celles et de ceux qui sont condamnés à vivre, comme un milliard d’êtres humains, dans des bidonvilles.
Son rôle est d’alerter l’opinion publique, de dénoncer, mobiliser et interpeller les puissants.

Cette année, la campagne était tournée vers un homme qui mène depuis longtemps des actions en faveur des droits humains. Le chinois, Liu Xiaobo, purge actuellement une peine de 11 ans de prison pour « incitation à la subversion de l’Etat », suite à un procès inéquitable.

JPEG - 55.1 ko
Liu Xiaobo © private

Le 10 décembre, jour de l’anniversaire de la Déclaration universelle des droits de l’homme, Liu Xiaobo devait recevoir le Prix Nobel de la paix.
« Liu Xiaobo a mérité ce prix. Nous espérons que cela permettra de mettre en lumière la lutte pour les libertés fondamentales et la protection concrète des droits humains auxquelles se consacrent Liu Xiaobo et d’autres militants chinois », a déclaré Catherine Baber, directrice adjointe pour l’Asie à Amnesty International.

« Ce prix pourra faire la différence uniquement si la pression internationale en faveur de la libération de Liu Xiaobo augmente, en parallèle à la pression pour celle des nombreux autres prisonniers d’opinion qui croupissent dans les prisons chinoises seulement pour avoir fait usage de leur droit à la liberté d’expression. »

Ce vendredi 10 décembre, nous nous sommes tous rassemblés place Brueghel à Bruxelles, une occasion pour tous nos membres et toutes les personnes soucieuses de la défense des droits humains, de libérer symboliquement un prisonnier, en brûlant à petit feu la grille de sa prison, en référence à l’une des 4 affiches de notre campagne de fin d’année.

Certaines écoles n’ont pas hésité à allumer leurs bougies et de cette manière à marquer leur soutien envers toutes les personnes dont les droits sont bafoués.

Encore une fois, merci à tous !

JPEG - 46 ko
JPEG - 58.5 ko
JPEG - 162.9 ko
JPEG - 70.4 ko
JPEG - 94 ko
JPEG - 59 ko
JPEG - 63.7 ko
JPEG - 75.9 ko
JPEG - 64.5 ko
JPEG - 28.7 ko
JPEG - 78.9 ko
JPEG - 78.9 ko
JPEG - 73.7 ko
JPEG - 59.9 ko
JPEG - 65.7 ko

Rejoins un de nos groupes-écoles actifs !

...

Je m’inscris