Choix et préjugés : la discrimination à l’égard des musulmans en Europe

Après la publication du rapport sur la discrimination à l’égard des musulmans, beaucoup ont réagi sur la position d’Amnesty International. Petit retour sur un rapport pas si controversé...

Amnesty International a rendu public le mardi 23 Avril un rapport dénonçant les discriminations à l’égard des musulmans en Europe. Selon Amnesty International, les gouvernements européens doivent se mobiliser davantage pour combattre les stéréotypes et préjugés négatifs contre les musulmans, qui nourrissent les discriminations en particulier dans les domaines de l’éducation et de l’emploi.

Le rapport : « Choix et préjugés : la discrimination à l’égard des musulmans en Europe » examine en quoi la discrimination fondée sur la religion ou les convictions affecte divers aspects de la vie des musulmans, notamment l’emploi et l’éducation.
Il s’attache en particulier à la situation en Belgique, en Espagne, en France, aux Pays-Bas et en Suisse, pays dans lesquels Amnesty International a déjà fait part de ses préoccupations sur un certain nombre de sujets, comme la création de lieux de culte et l’interdiction du voile intégral.

"Il n’y a pas longtemps, j’ai croisé un homme qui m’a crié d’enlever le drap que j’avais sur la tête. J’ai grandi en Suisse et j’ai le sentiment d’y être chez moi. Je ne comprends pas que des gens s’arrogent le droit de me traiter ainsi "

Le rapport met également en évidence le fait que la législation interdisant la discrimination dans l’emploi n’est pas correctement appliquée en Belgique, en France et aux Pays-Bas.

Certains employeurs ne respectent pas l’obligation de l’égalité de traitement pour diverses raisons. Certains évoquent un devoir de neutralité. D’autres expliquent que tel ou tel symbole culturel ou religieux pourrait déplaire aux clients ou aux autres membres du personnel, ou qu’il est incompatible avec l’image de l’entreprise.

Ceci est absolument contraire à la législation de l’Union européenne (UE) en matière de lutte contre la discrimination, qui n’autorise des différences de traitement dans le domaine de l’emploi que lorsque la nature spécifique de l’emploi l’exige.

La position d’Amnesty International sur le voile intégral

La position d’Amnesty International est très claire. Elle ne fait en aucun cas l’apologie du voile intégrale mais dénonce les violations des droits à la liberté d’expression et de religion par une loi interdisant le port du voile intégrale en toutes circonstances. Amnesty International condamne par ailleurs les pressions, et menaces dont peuvent être victimes certaines femmes afin qu’elles portent un voile intégrale. Extraits :

"Concernant le port du voile intégral, quelques restrictions précisément définies sont légitimes : il est par exemple impératif de montrer son visage dans certains lieux qui comportent des dangers importants et avérés ou lors de contrôles d’identité obligatoires. "

"Les États doivent prendre des mesures pour protéger les femmes face à toute tentative de les contraindre à porter le voile intégral contre leur gré ou d’exercer des pressions sur elles dans ce sens"

Retrouvez plus d’infos et le résumé en français ici

Plus de précisions sur la position d’Amnesty International =>

Rejoins un de nos groupes-écoles actifs !

...

Je m’inscris