6000 enfants-soldats en République centrafricaine


Carte de la République centrafricaine. United Nations

Que se passe-t-il en République centrafricaine ?

La République centrafricaine, ou Centrafrique, est un pays situé en Afrique centrale, et dont la capitale est Bangui. Ce pays vit une crise politique et économique grave depuis plusieurs mois, notamment depuis le coup d’État qui a renversé le président François Bozizé en mars. Le leader du groupe rebelle la Seleka, Michel Djotodia, s’est alors auto-proclamé président. Aujourd’hui, deux communautés religieuses s’affrontent : la minorité musulmane au pouvoir, et la majorité chrétienne. En plus de cette crise politique grave qui affecte tout le pays, et particulièrement la capitale, une grave crise humanitaire paralyse la Centrafrique. En effet, la population vit dans une situation de très forte pauvreté, sans services de santé ou d’é"ducation convenables, et sans réel contrôle de l’Etat. La situation est très préoccupante : Amnesty a observé de graves violations des droits humains commises dans le pays par les forces de sécurité ou les groupes armés. Des dizaines de milliers de personnes ont été déplacées sans compter les crimes, les exécutions sans procès équitable et les viols de femmes et de filles.

Pourquoi y a-t-il des enfants-soldats ?

L’ONU a déclaré avoir dénombré environ 6000 enfants-soldats en République centrafricaine. Ce chiffre ne cesse d’augmenter, et est alarmant. Les enfants-soldats sont en général drogués ou alcoolisés, et sont pris de force dans leur famille ou leur village. Beaucoup de garçons sont envoyés se battre, mais également beaucoup de filles. Elles servent aussi d’esclaves, et sont victimes de violences sexuelles, de mariages forcés ou de grossesses non-désirées. Ces filles sont par la suite rejetées de leur famille, car considérées comme impures. Les garçons risquent leur vie chaque jour, et sont manipulés par les groupes armés. Ces enfants grandissent dans un environnement de violence, qui aura de lourdes conséquences sur leur avenir. Les traumatismes qu’ils peuvent subir changent le cours de leur vie, et les éloigne de l’école et d’une vie saine et sans danger.


Les défis des déplacements forcés en Afrique UNHCR/H. Caux

Que fait Amnesty ?

Amnesty International a publié un rapport sur toutes les violations de droits humains commises dans ce pays fin octobre. Elle a envoyé une délégation au Tchad, pays voisin, pour s’entretenir avec les réfugiés centrafricains. Depuis, elle demande à l’ONU et au Conseil de sécurité (présidé par les Etats-Unis, la Russie, le Royaume-Uni, la Chine et la France) de déployer au plus vite une force de maintien de la paix en République centrafricaine, en envoyant les Casques bleus. Cette demande arrive après que l’Union africaine ait envoyé environ 2600 soldats sur place, aidée par 800 soldats français.

La crise en République centrafricaine aura des conséquences graves sur des milliers de vies, sur le pays, et les pays voisins. Des milliers d’enfants sont actuellement en danger, mais presque personne ne le sait. Amnesty te conseille d’en parler autour de toi, afin qu’un maximum de personnes soient au courant, et qu’elles puissent aider à changer les choses. Agis rapidement, et signe les pétitions Amnesty en ligne que tu peux trouver sur isavelives.be, notamment celle-ci : 16 jours d’actions intensives contre les violences faites aux femmes

Rejoins un de nos groupes-écoles actifs !

...

Je m’inscris