Le 20 novembre, nous fêtons les 20 ans de la Convention relative aux droits de l’enfant

La Convention relative aux droits de l’enfant


La Convention internationale relative aux droits de l’enfant (CIDE) a été adoptée par les Nations Unies le 20 novembre 1989. En matière de droits de l’enfant, elle est le texte le plus universellement reconnu : en effet, 191 pays ont ratifié la Convention. Cela signifie qu’elle a force de loi dans ces pays, or elle est encore trop souvent considérée comme une simple déclaration, un code moral, sans valeur juridiquement contraignante.

Pourtant, il faut savoir que grâce à elle, de nombreux pays ont adapté leur législation nationale, surtout en matière d’enseignement, de travail, de discrimination et de prostitution infantile.

La CIDE est un document ambitieux qui définit les obligations des États à l’égard des enfants, depuis leur naissance jusqu’à leur majorité.

Tous les cinq ans, la Belgique et les autres États ayant ratifié la Convention doivent adresser un rapport sur la situation des droits de l’enfant sur leur territoire au Comité des droits de l’enfant à Genève. Ce dernier a pour mission de veiller au respect de la Convention à travers le monde et d’en interpréter les dispositions. Le Comité remet alors des recommandations aux différents pays sur les points qu’ils doivent améliorer.

La CIDE fait suite à la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme (1948) et à la Déclaration sur les Droits de l’Enfant (1959).
Elle repose sur plusieurs principes-clés : la non-discrimination (tous les droits s’appliquent à tout enfant sans exception), l’intérêt supérieur de l’enfant (priorité accordée au bien-être de l’enfant pour toutes les décisions qui le concernent), sa survie et son développement, la prise en compte de son opinion propre.

Pour avoir la convention simplifiée et d’autres infos clique ici

Le 20 novembre

A l’approche du 20 novembre, la section jeunes d’Amnesty a fait un cycle d’activités concernant la CIDE. L’une d’entre elles a même fait l’objet d’un reportage par RTBF Niouzz, que vous pouvez regarder ici jusqu’au 22 novembre.

Le vendredi 20 novembre, la section jeunes d’Amnesty fera une animation à la fondation Folon avec différentes écoles pour marquer cette date importante.
Pour plus d’information sur la fondation Folon, cliquez ici.

Et concrètement, pour agir, on fait comment ?

Si la Convention relative aux droits de l’enfant a 20 ans, elle n’est malheureusement toujours pas respectée partout dans le monde.
Soutenez Dimitri, Maksim et Rouslan, trois adolescents détenus depuis mars 2005 qui ont été soumis à des actes de torture et d’autres formes de mauvais traitements en Azerbaïdjan en cliquant ici.

Rejoins un de nos groupes-écoles actifs !

...

Je m’inscris