L’AMI de la Louvière regarde, écoute, agit

Deux professeurs ont proposé à leurs élèves le temps d’une journée de réfléchir à la situation des enfants-soldats. Film, mise en scène, action, autant de moyens pour permettre aux jeunes d’agir consciemment.

"Nous avons bien travaillé avec les ados de notre école, nous sommes ds l’enseignement spécialisé, à L’A.M.I. à La Louvière." G Barcellona, prof de religion, et A.Leclef, infirmière scolaire

Nos adolescents au-delà des petits enfants pour la paix, n’ont que nous, peuple des pays riches pour leur venir en aide...
N’ont que nos plumes à leur tendre pour qu’il aient une vie d’enfants, la scolarité, l’amour de leur famille, la sécurité de leur logement, la douceur de leur nuit longues, longues (il fait noir à 18heures), la nourriture à laquelle ils ont droit, le sport pieds nus sur les cailloux et le terre rouge qui est la leur....

Nous nous plaignons parce que l’enseignement est obligatoire, en Belgique, qu’il fait trop chaud, trop froid, la nourriture n’est pas variée, les maisons confortables pas assez grandes, l’entraineur du club de foot nous fait trop courir, nos parents "râlent" pour un oui, pour un non, l’hiver trop froid..., bref, nous avons la "chance" de mener une vie... trop "royale" !!!

Les jeunes de l’AMI, de La Louvière, Gessica et Anne,

Merci à Mr. Pozzebon, notre directeur, de nous avoir permis de partager cette expérience, nous continuons à faire signer les pétitions, nous allons maintenant continuer à utiliser nos plumes pour le Tchad et la Colombie, où les enfants subissent le même sort. Anne

Rejoins un de nos groupes-écoles actifs !

...

Je m’inscris