15 000 Jeunes se mobilisent

Ce 19 octobre, Amnesty ne peut que se réjouir de cette journée de militantisme pour les droits humains. En effet, aujourd’hui plus de 15.000 jeunes se mobilisent dans leur école et font du bruit pour lutter contre l’utilisation des enfants-soldats.

VIDÉO D’ACCUEIL

Lutter contre l’utilisation des enfants-soldats est essentiel pour Amnesty.
Lorsque nous demandons aux jeunes leur représentation d’un enfant-soldat, ils nous donnent souvent l’image d’une petit garçon la Kalachnikov à la main et venant d’un pays africain.
Ce qu’ils ignorent souvent, c’est que le recrutement des enfants-soldats se fait aussi sur d’autres continents comme en Amérique latin (en Colombie par exemple) ou en Asie (en Inde, aux Philippines, au Myanmar, etc. ).
Ils sont souvent surpris de savoir que plus de la moitié des enfants-soldats des filles sont souvent recrutées. Leur sort est un peu différent puisque la majorité d’entre elles sont vouées à devenir les épouses des chefs armés et sont utilisées comme esclaves sexuelles.

LUTTER CONTRE L’UTILISATION DES ENFANTS-SOLDATS UNE QUESTION DE DROITS HUMAINS.

À l’heure actuelle, plus 1 milliard d’enfants sont pris dans des conflits armés. Parmi eux, des milliers d’enfants sont voués à devenir des enfants-soldats. Autant d’enfants privés de leur droits fondamentaux. Lutter contre l’utilisation des enfants-soldats, c’est donc lutter pour que des milliers d’enfants puissent rejoindre les bancs de l’école et retrouver un peu de leur dignité.

DES ACTIONS CONCRÈTES

Aujourd’hui, les jeunes, qui ont été sensibilisés, agiront de manière concrète en écrivant des lettres, en signant des pétitions et des cartes postales. . Ces documents sont destinés à l’Ambassadeur de la République démocratique du Congo ici en Belgique. Ils y demanderont l’arrêt immédiat du recrutement. Ils demanderont au gouvernement congolais de mettre en place une justice forte pour lutter contre l’impunité. Enfin, ils insisteront pour que des programmes de réinsertion soient mis programmés pour tous les enfants qui sortiront des groupes armés.

Rejoins un de nos groupes-écoles actifs !

...

Je m’inscris